ALSTOM SA: Troisième trimestre de l’exercice fiscal 2023/24 d’Alstom : bonne dynamique commerciale et perspective de cash-flow libre pour l’exercice fiscal 2023/24 réaffirmée

Troisième trimestre de l’exercice fiscal 2023/24 d’Alstom : bonne dynamique commerciale et perspective de cash-flow libre pour l’exercice fiscal 2023/24 réaffirmée

  • T3 : commandes solides à 5,5 milliards d’euros, chiffre d’affaires à 4,3 milliards d’euros, ratio « commandes sur chiffre d’affaires » de 1,3
  • 9 mois : commandes à 13,9 milliards d’euros, chiffre d’affaires à 12,8 milliards d’euros, ratio « commandes sur chiffre d’affaires » de 1,1
  • Perspectives pour l’exercice fiscal 2023/24 et objectifs à moyen terme confirmés
  • Mise en œuvre du plan de désendettement

24 janvier 2024 – Au cours du troisième trimestre 2023/24 (du 1er octobre au 31 décembre 2023),Alstom a enregistré 5,5 milliards d’euros de commandes. Le chiffre d’affaires du Groupe s’est élevé à 4,3 milliards d’euros durant le trimestre.

Pour les neuf premiers mois de 2023/24 (du 1er avril au 31 décembre 2023), les prises de commandes d’Alstom se sont établies à 13,9 milliards d’euros, comparées à 15,2 milliards d’euros sur la même période lors de l’exercice précédent. Le chiffre d’affaires du Groupe a progressé de 4,1 % sur les neuf mois, dont 7,3 % de croissance organique, pour s’élever à 12,8 milliards d’euros, en ligne avec la trajectoire visée.

Le carnet de commandes au 31 décembre 2023 a atteint 90,3 milliards d’euros et offre une forte visibilité sur le chiffre d’affaires à venir.

Chiffres clés

Données publiées(En millions d’euros) 2022/23T3   2023/24T3 % variation publiée % variation organique
Commandes reçues 5 152 5 451 +5,8 % +6,4 %
Chiffre d’affaires 4 223 4 332 +2,6 % +4,6 %
Données publiées(En millions d’euros) 2022/239 mois   2023/249 mois % variation publiée % variation organique
Commandes reçues 15 224 13 898 (8,7) % (7,0) %
Chiffre d’affaires 12 271 12 775 +4,1 % +7,3 %

Les répartitions géographiques et par produit des commandes et du chiffre d’affaires publiés sont données en Annexe 1. Comme l’ensemble des chiffres de ce communiqué, il s’agit de données non auditées.

« Alstom a enregistré de solides prises de commandes au troisième trimestre, grâce à la dynamique positive du marché des Services et des Systèmes. Nous nous consacrons pleinement au plan d'action opérationnel visant à générer un cash-flow positif au second semestre, notamment grâce à l'amélioration de l’efficacité de la production et du besoin en fonds de roulement. Compte tenu des progrès réalisés depuis novembre, nous fournirons la ventilation des mesures du plan inorganique de désendettement de 2 milliards d'euros en mai 2024. Confiants dans la résilience de notre modèle économique, nous confirmons nos objectifs à court et moyen terme. », a déclaré Henri Poupart-Lafarge, Président du Conseil d’administration et Directeur Général d’Alstom.

***

Revue détaillée

Durant le troisième trimestre 2023/24 (du 1er octobre au 31 décembre 2023), Alstom a enregistré 5 451 millions d’euros de commandes, comparé à 5 152 millions d’euros lors de la même période de l’exercice fiscal précédent.

Sur les 3 mois, les commandes en Services, Signalisation et Systèmes ont atteint 84 % de la prise de commandes totale et 66 % sur les neuf mois.

Sur le plan régional, l’Europe représente 34 % des prises de commandes. Au Royaume-Uni, Alstom a signé une extension de huit ans de son accord de services ferroviaires (Train Services Agreement - TSA) avec Cross-Country. Avec cette extension de contrat, d'une valeur d’environ 950 millions d'euros, Alstom continuera d’assurer la maintenance, la révision, l'entretien et le nettoyage des flottes de trains Voyager et Super Voyager de Cross-Country jusqu'en 2031.

En France, Alstom a remporté un contrat-cadre de 12 ans d’une valeur de près de 300 millions d’euros pour le développement et le déploiement sur les lignes RER B et RER D en Île-de-France du système de signalisation NExTEO. La technologie de signalisation Urbalis d’Alstom contribuera à l’amélioration de la performance et de la ponctualité par les gestionnaires d’infrastructure et les opérateurs de transport.

Dans la région Asie / Pacifique, Alstom a remporté un appel d'offres d’environ 900 millions d'euros pour la maintenance du parc de trains régionaux VLocity et Classic pour les dix prochaines années dans l'État de Victoria, en Australie.

Dans la région Afrique/Moyen-Orient/Asie Centrale, le Groupe a conclu un accord de financement dans le cadre du contrat israélien NTA pour les systèmes de la ligne Verte du métro léger de Tel Aviv. Avec une part d'environ 900 millions d'euros dans le contrat, Alstom va concevoir, construire et entretenir la Ligne Verte du métro léger métropolitain de Tel Aviv auprès de la NTA (Metropolitan Mass Transit System Ltd).

Le niveau des commandes de base (moins de 200 millions d'euros de valeur de contrat) a dépassé les 2 milliards d'euros au cours de ce troisième trimestre.

Le chiffre d’affaires s’est élevé à 4 332 millions d’euros au T3 2023/24, comparé à 4 223 millions d’euros au T3 2022/23.

Sur les neuf premiers mois, le chiffre d’affaires s’est élevé à 12 775 millions d’euros, soit une croissance de 4,1 % sur une base publiée et une croissance forte de 7,3 % sur une base organique par rapport à la même période de l’exercice fiscal précédent.

Sur la même période, le chiffre d’affaires de l’activité Matériel Roulant a atteint 6 765 millions d’euros, représentant une hausse de 1 % sur une base publiée et 5 % sur une base organique, porté par la hausse de la production de certains contrats au Brésil et en Inde ainsi que par un bon niveau d’exécution aux États-Unis et en France.

Le chiffre d’affaires de l’activité Signalisation s’est élevé à 1 911 millions d’euros pour les neuf mois, en hausse de 8 % sur une base publiée et 12 % sur une base organique, porté par un niveau d’exécution rigoureuse dans toutes les régions, notamment aux Etats-Unis, au Royaume-Uni et en Australie.

En Systèmes, Alstom a annoncé 1 118 millions d’euros de chiffre d’affaires sur les neuf mois, en hausse de 5 % sur une base publiée et de 8 % sur une base organique, porté par une bonne performance des projets de systèmes clé en main en Égypte, au Canada et en France et par la montée en puissance de projets au Mexique.

Les activités de Services ont enregistré une performance soutenue et ont réalisé un chiffre d’affaires de 2 981 millions d’euros sur neuf mois, soit une croissance de 7 % sur une base publiée et 10 % sur une base organique, bénéficiant d’une croissance forte de la production en Grande Bretagne, en Italie et aux États-Unis.

Le ratio « commandes sur chiffre d’affaires » est de 1,3 sur le trimestre et de 1,1 sur les neuf mois.

***

Principaux faits marquants du troisième trimestre 2023/24

Durant ce trimestre, Alstom a franchi d’importantes étapes et a lancé une série d’initiatives pour accélérer sa transformation en un groupe plus agile et compétitif.

  • Principales livraisons de projets

En octobre 2023, Alstom a franchi une étape importante dans la révolution ferroviaire indienne avec l'inauguration de NaMo Bharat, le premier train régional à semi-grande vitesse en Inde, dont le matériel roulant et les solutions de signalisation ont été fournis par Alstom India. La première phase, à savoir le tronçon Duhai-Sahibabad de 17 kilomètres du corridor Delhi-Meerut, est désormais opérationnelle pour le grand public. Elle marque également la première mondiale du système ETCS (European Train Control System) de niveau 3.

En novembre 2023, Ile-de-France Mobilités, SNCF Voyageurs et Alstom ont inauguré à Paris le RER NG, le « RER Nouvelle Génération », en présence d’élus et de voyageurs. Le RER NG, conçu et fabriqué avec la contribution de 9 sites Alstom en France, améliorera durablement les conditions de voyage des centaines de milliers de franciliens qui empruntent quotidiennement les lignes RER D et RER E.

En décembre 2023, pour la première fois en France, un train alimenté par batteries a transporté des voyageurs sur une voie non-électrifiée à Toulouse, en Occitanie. Ce train innovant tri-mode électrique-thermique-batteries a été présenté en gare de Toulouse-Matabiau avant son départ pour Mazamet. Le train hybride va être expérimenté pendant une année en service commercial sur plusieurs lignes des quatre régions partenaires du projet.

Toujours en décembre 2023, le Tren Maya, tout nouveau service ferroviaire pour la péninsule du Yucatán au Mexique, est entré en service commercial. Les trains ont été construits par Alstom dans son usine de Ciudad Sahagún au Mexique. Alstom fournit des trains X’trapolis pour ce projet. Alstom est responsable de la maintenance des trains pour les cinq prochaines années et poursuit également des travaux de signalisation.

  • Une équipe Alstom agile, inclusive et responsable

Pour la treizième année consécutive, Alstom figure dans les indices Dow Jones Sustainability Indices (DJSI), Monde et Europe, ce qui atteste de sa position de leader en matière de pratiques commerciales durables.

Le Groupe a obtenu une note globale de 70 sur 100 à l’évaluation de la durabilité de l'entreprise et reste dans le Top des entreprises les mieux notées du secteur. Des améliorations importantes ont été enregistrées dans des domaines tel que la circularité et l’efficacité de l’usage des ressources, la relation client, les émissions environnementales et les droits humains.

De plus, Alstom figure parmi les 100 entreprises les plus durables au monde selon Corporate Knights 2024.

En décembre 2023, Alstom et la Fondation ONCE renouvellent leur collaboration pour continuer à construire une mobilité plus accessible et en renforçant leurs engagements en faveur de l'inclusion sociale des personnes handicapées. La Fondation ONCE est devenue un conseil stratégique mondial en termes d'inclusivité et un partenaire stratégique en matière de recherche, de développement et d'innovation.

***

Progrès dans la mise en œuvre du plan d’action d’Alstom pour sécuriser ses objectifs financiers

Au cours de ce troisième trimestre, l’entreprise s’est mobilisée autour du plan opérationnel, commercial et d'amélioration des coûts :

  • La qualité des prises de commandes au T3 2023/24 permet de continuer à accroître la marge brute du carnet de commandes (augmentation de 0,5 % par an au cours des trois prochaines années) ;
  • Après 9 mois, Alstom a produit 3 415 voitures (contre 2 998 en 2022/23), poursuivant ainsi l’accélération de la mise en production ;
  • Des actions fortes ont été lancées pour inverser la tendance négative sur le délai de rotation des stocks ;
  • Un plan de réduction des frais généraux a été annoncé aux représentants des employés et devrait être finalisé (dimensionnement, coût, modalités et calendrier) et lancé d'ici la fin de l'année, avec l'objectif de réduire les frais généraux d’environ 1 point de pourcentage du chiffre d’affaires d'ici mars 2026.

Renforcer la structure du bilan de l’entreprise afin de maintenir sa notation « Investment Grade »

Le Conseil d’Administration d’Alstom s’engage à maintenir une notation solide et durable dans la catégorie « Investissement ». Il a décidé de renforcer la structure bilancielle du Groupe et vise une réduction de sa position de dette nette d’un montant de 2 milliards d’euros d’ici mars 2025.

Les actionnaires de référence existants soutiennent ce plan et travaillent en étroite collaboration avec la direction afin de l’exécuter dans les meilleurs délais.

  • Les processus de cession d’actifs progressent, ce qui permet de confirmer la fourchette annoncée de produits de cessions de 0,5 à 1 milliard d’euros ;
  • La préparation des émissions de titres de quasi-capital et assimilés est également en cours, les conseillers étant mandatés et la sélection et la structuration des actifs sous-jacents est bien avancée ;  
  • La faisabilité et le dimensionnement d’une augmentation de capital (avec droits de préemption pour les actionnaires) sont étudiés en parallèle.

Ne sont pas prises en compte dans les 2 milliards d’euros du plan de désendettement la sortie de TMH Limited, qui a été clôturée début janvier 2024 pour un montant de 75 millions d’euros, contribuant à la réduction des risques du portefeuille de la société, et qui était comptabilisée en tant qu’actif destiné à la vente au 30 septembre 2023. La vente de TMH Limited se traduira par une perte non décaissée d’environ (127) millions d’euros, en raison du passage en pertes de l’ajustement de conversion de change de (202) millions d’euros comptabilisé directement dans les capitaux propres depuis l’acquisition.

Alstom précisera la ventilation du plan de désendettement de 2 milliards d’euros au plus tard lors de la publication de ses résultats annuels en mai 2024.

***

Perspectives pour l’exercice fiscal 2023/24

Le Groupe a fondé ses perspectives pour l’exercice fiscal 2023/24 sur un scénario central d’inflation reflétant un consensus d’institutions publiques. Le Groupe prend également pour hypothèse son aptitude à faire face aux perturbations liées à la chaîne d'approvisionnement et aux défis macroéconomiques et géopolitiques, comme il a été fait durant ces neuf premiers mois de l’exercice fiscal 2023/24.

  • Ratio « commandes sur chiffre d’affaires » au-dessus de 1 ;
  • Croissance organique du chiffre d’affaires au-delà de 5 % ;
  • Marge d’exploitation ajustée prévue à environ 6 % ;
  • Cash-flow libre dans une fourchette de (500) à (750) millions d’euros.

Comme annoncé précédemment, le Conseil d’Administration proposera lors de l’Assemblée Générale des actionnaires qu’aucun dividende ne soit versé au titre de l’exercice fiscal 2023/24.

***

Trajectoire et objectifs financiers à moyen terme à atteindre en 2025/26

  • Chiffre d’affaires : entre 2020/21 (chiffre d'affaires proforma de 14 milliards d'euros) et 2025/26, Alstom vise un taux de croissance annuel moyen du chiffre d’affaires supérieur à 5 %, soutenu par une forte dynamique de marché et un carnet de commandes inégalé de 90,3 milliards d'euros au 31 décembre 2023, garantissant environ 38 à 40 milliards d'euros de chiffre d'affaires sur les trois prochaines années. L’activité de Matériel Roulant devrait croître au-dessus du marché, les activités de Services et de Signalisation à un taux à un chiffre dans la fourchette haute ;
  • Rentabilité : la marge opérationnelle ajustée devrait atteindre entre 8 % et 10 % à partir de 2025/26, bénéficiant des initiatives d'excellence opérationnelle, de solides marges sur les nouvelles commandes comprenant une meilleure indexation, de la complète exécution des projets difficiles en carnet tandis que les synergies devraient générer 400 millions d’euros en 2024/25 et 475 à 500 millions d’euros annuels à partir de 2025/26 ;
  • Cash-Flow libre : à partir de 2025/26, la conversion du résultat net ajusté en cash-flow libre devrait être supérieure à 80 %1 portée par la stabilité à moyen terme du besoin en fonds de roulement commercial, la stabilisation des investissements (CAPEX) à environ 2 % du chiffre d'affaires et les initiatives cash focus tout en bénéficiant de la hausse du volume et des synergies.

***

Conférence téléphonique

Alstom a le plaisir de vous inviter à une conférence téléphonique pour présenter ses résultats du troisième trimestre de l'année fiscale 2023/24 le mercredi 24 janvier 2024 à 08h30 (CET), animée par Bernard Delpit, Directeur Financier.

Une retransmission en direct de la conférence téléphonique sera également disponible sur le site Internet d’Alstom : Résultats d’Alstom pour le troisième trimestre 2023/24.

Pour participer à la session de questions-réponses par téléphone (audio uniquement), veuillez utiliser les numéros d'appel ci-dessous.

  • UK +44 (0) 33 0551 0200
  • USA +1 786 697 3501
  • France +33 (0) 1 7037 7166

Indiquez ALSTOM à l'opérateur pour être transféré à la conférence.

***

Alstom™, VLocity™, Urbalis™ et X'trapolis™ sont des marques protégées du groupe Alstom.NExTEO™ est une marque protégée du groupe SNCF.

1 Sujet à une volatilité court terme

    À propos d’Alstom      
Alstom contribue par ses engagements à un futur décarboné, en développant et favorisant des solutions de mobilité durables et innovantes appréciées des passagers. Qu’il s’agisse de trains à grande vitesse, de métros, de monorails, de trams, de systèmes intégrés, de services sur mesure, d’infrastructures, de solutions de signalisation ou de mobilité numérique, Alstom offre à ses divers clients le portefeuille le plus large du secteur. Présent dans 63 pays et fort de plus de 80 000 employés de 175 nationalités, le Groupe concentre son expertise en matière de conception, d’innovation et de gestion de projet là où les solutions de mobilité sont les plus nécessaires. Coté en France, Alstom a réalisé un chiffre d'affaires de 16,5 milliards d’euros au cours de l'exercice clos le 31 mars 2023. Connectez-vous sur www.alstom.com pour plus d'informations.  
 
  Contacts Presse :Coralie COLLET - Tel. : +33 (0) 7 63 63 09 62  coralie.collet@alstomgroup.com   Samuel MILLER – Tel. : +33 (0) 6 65 47 40 14 samuel.miller@alstomgroup.com   Thomas ANTOINE - Tel. : +33 (0) 6 11 47 28 60thomas.antoine@alstomgroup.com Relations Investisseurs :Martin VAUJOUR – Tel. : +33 (0) 6 88 40 17 57martin.vaujour@alstomgroup.com   Estelle MATURELL ANDINO – Tel. : +33 (0)6 71 37 47 56 estelle.maturell@alstomgroup.com    

Le présent communiqué de presse contient des informations et déclarations de nature prospective basées sur les objectifs et prévisions à ce jour de la direction d’Alstom. Ces informations et déclarations de nature prospective s’appliquent au périmètre actuel du Groupe et sont inévitablement soumises à un certain nombre de facteurs de risque et d’incertitude importants (tels que ceux décrits dans les documents déposés par Alstom auprès de l’Autorité des marchés financiers) qui font que les résultats finalement obtenus pourront différer de ces objectifs ou prévisions. Ces informations de nature prospective n'ont de valeur qu'au jour de leur formulation et Alstom n'assume aucune obligation de mise à jour ou de révision de celles-ci, que ce soit en raison de nouvelles informations qui seraient à sa disposition, de nouveaux événements ou pour toute autre raison.

Le présent communiqué de presse ne constitue ni ne fait partie d'un prospectus ou d'une quelconque offre ou sollicitation pour la vente ou l’émission, ou d’une quelconque offre ou sollicitation à acheter ou souscrire, ou d’une quelconque sollicitation d'une offre d’achat ou souscription d’actions ou de tous autres titres de la société en France, au Royaume-Uni, aux États-Unis ou dans un quelconque autre pays. Toute offre de titres de la société ne peut être faite en France que conformément à un prospectus ayant reçu le visa de l’AMF ou, hors de France, conformément à une note d'information préparée à cette fin. Aucune offre publique n’est envisagée dans une juridiction autre que la France. Les informations ne constituent aucune forme d’engagement de la part de la société ou d'une quelconque autre personne. Ni les informations ni aucune autre information écrite ou verbale mise à la disposition d'un quelconque destinataire ou de ses conseils ne constitueront la base d'un contrat ou d’un engagement de quelque nature que ce soit. Plus particulièrement, en fournissant les informations, la société, les banques, leurs affiliés, actionnaires et leurs administrateurs, dirigeants, conseils, employés ou représentants respectifs, ne s’engagent aucunement à donner au destinataire accès à de quelconques informations additionnelles.

Annexe 1A – RÉPARTITION PAR GÉOGRAPHIE

Données publiées 9 mois % 9 mois %
(En million d’euros) 2022/23 Contrib. 2023/24 Contrib.
Europe 9 395 62 % 8 224 59 %
Amériques 1 510 10 % 1 767 13 %
Asie / Pacifique 2 104 14 % 2 977 21 %
Moyen-Orient / Afrique 2 215 14 % 929 7 %
Commandes reçues par destination 15 224 100 % 13 898 100 %
Données publiées 9 mois % 9 mois %
(En million d’euros) 2022/23 Contrib. 2023/24 Contrib.
Europe 7 343 60 % 7 391 58 %
Amériques 2 074 17 % 2 516 20 %
Asie / Pacifique 1 797 15 % 1 782 14 %
Moyen-Orient / Afrique 1 057 8 % 1 086 8 %
Chiffre d’affaires par destination 12 271 100 % 12 775 100 %

Annexe 1B – RÉPARTITION PAR PRODUIT

Données publiées 9 mois % 9 mois %
(En millions d’euros) 2022/23 Contrib. 2023/24 Contrib.
Matériels Roulants 7 648 50 % 4 666 34 %
Services 5 047 33 % 4 943 36 %
Systèmes 852 6 % 2 419 17 %
Signalisation 1 677 11 % 1 870 13 %
Commandes reçues par produit 15 224 100 % 13 898 100 %
Données publiées 9 mois % 9 mois %
(En millions d’euros) 2022/23 Contrib. 2023/24 Contrib.
Matériels Roulants 6 667 54 % 6 765 53 %
Services 2 775 23 % 2 981 23 %
Systèmes 1 062 9 % 1 118 9 %
Signalisation 1 767 14 % 1 911 15 %
Chiffre d’affaires par produit 12 271 100 % 12 775 100 %

ANNEXE 2 - DÉFINITIONS D’INDICATEURS FINANCIERS NON CODIFIÉS PAR DES ORGANISMES DE NORMALISATION COMPTABLE Cette section présente les indicateurs financiers utilisés par le Groupe qui ne sont pas codifiés par des organismes de normalisation comptable.        

Commandes reçuesUne nouvelle commande n’est enregistrée en commandes reçues que lorsque le contrat crée des droits exécutoires entre le Groupe et son client.Quand cette condition est remplie, la commande est enregistrée à son montant contractuel.Si le contrat est libellé dans une devise autre que la devise fonctionnelle de l’entreprise consolidée, le Groupe utilise des contrats à terme pour éliminer le risque de change. Les commandes sont alors reconnues en utilisant le taux de change comptant à la date de mise en place de la couverture.

Le ratio « Commandes sur chiffre d’affaires » Le ratio « Commandes sur chiffre d’affaires » est le ratio des commandes reçues sur le montant total des ventes réalisées sur une période spécifique.

Marge brute en % sur le Carnet de commandesLa marge brute en % sur le Carnet de commandes est un indicateur clé de performance permettant de refléter le niveau de performance future des contrats en carnet. Elle correspond à la différence entre le chiffre d’affaires restant à réaliser et les coûts des ventes non encourues à date pour les contrats en carnet. Ce pourcentage, qui représente une moyenne du portefeuille des contrats en carnet, est pertinent pour projeter la profitabilité à moyen et long terme. 

Marge brute ajustée avant APALa marge brute ajustée avant APA est un indicateur clé de performance pour refléter la performance opérationnelle récurrente. Elle correspond aux ventes diminuées des coûts des ventes, en excluant l’impact de l’amortissement d’actifs exclusivement valorisés lors de l’estimation de l’affectation du prix d’acquisition (« APA ») dans le contexte de regroupements d’activités ainsi que l’impact des évènements non récurrents dont les impacts sont significatifs et n’ayant pas vocation à se reproduire dans le futur.

Résultat d’exploitation (EBIT) avant APAÀ la suite de l’acquisition de Bombardier Transport, et prenant effet à partir des états financiers consolidés intermédiaires résumés de l’exercice fiscal 2021/22, Alstom a décidé d’introduire la notion de « résultat d’exploitation avant APA ». Celle-ci vise à retraiter son résultat d’exploitation en excluant de ce dernier l’impact de l’amortissement d’actifs exclusivement valorisés lors de l’estimation de l’affectation du prix d’acquisition (« APA ») dans le contexte de regroupements d’activités. Cet indicateur est par ailleurs conforme aux pratiques du marché.

Résultat d’exploitation ajustéLe résultat d’exploitation ajusté (aEBIT) est l’indicateur de performance clé pour refléter la performance opérationnelle récurrente. Cet indicateur est aussi utilisé par le marché et les concurrents directs du Groupe.À partir de septembre 2019, Alstom a opté pour l’inclusion de la quote-part des résultats nets des sociétés mises en équivalence dans l’aEBIT lorsque celles-ci sont considérées comme faisant partie des activités opérationnelles du Groupe (car il existe des flux opérationnels significatifs et/ou la réalisation de projets communs avec ces entités). Ceci comprend principalement des coentreprises chinoises, à savoir la coentreprise CASCO pour Alstom ainsi que, à la suite de l’intégration de Bombardier Transport, Alstom Sifang (Qingdao) Transportation Ltd. (anciennement Bombardier Sifang), Bombardier NUG Propulsion System Co. Ltd et Changchun Changke Alstom Railway Vehicles Company Ltd (anciennement Changchun Bombardier).

L’aEBIT correspond au résultat d’exploitation ajusté des éléments suivants :

  • Coûts nets de restructuration et de rationalisation ;
  • Dépréciation des actifs incorporels et corporels ;
  • Plus ou moins-values ou réévaluations sur cessions de titres ou changement de contrôle ;
  • Tout élément non récurrent comme des coûts encourus ou des dépréciations d’actifs évalués dans le cadre de regroupements d’entreprise, ainsi que des charges liées à des procédures judiciaires n’entrant pas dans le cadre normal des affaires ;
  • La quote-part des résultats nets des sociétés opérationnelles mises en équivalence.

Un événement non récurrent est un événement exceptionnel, dont les impacts sont significatifs et n’ayant pas vocation à se reproduire dans le futur.La marge d’exploitation ajustée correspond au résultat d’exploitation exprimé en pourcentage du chiffre d’affaires.

EBITDA avant APA + dividendes des JVEBITDA + dividendes des JV est la somme de l’EBIT avant PPA, avant dépréciations et amortissements, et des dividendes reçus des Joint-Ventures sur la période considérée.

Résultat net ajustéÀ la suite de l’acquisition de Bombardier Transport, Alstom a décidé d’introduire la notion de « résultat net ajusté ». Celle-ci vise à réévaluer son résultat net des activités poursuivies (part du Groupe) en excluant de ce dernier l’impact de l’amortissement d’actifs exclusivement valorisés lors de l’estimation de l’affectation du prix d’acquisition (« APA ») dans le contexte de regroupements d’activités, net de la charge d’impôt correspondante. Cet indicateur est par ailleurs conforme aux pratiques du marché.

Cash-flow libre Le cash-flow libre se définit comme la variation nette de la trésorerie liée à l’exploitation, moins les dépenses d’investissement incluant les coûts de développement capitalisés, nettes des cessions d’immobilisations corporelles et incorporelles. Le cash-flow libre n’inclut pas le produit des cessions d’activité.L’indicateur financier le plus directement comparable en normes IFRS au cash-flow libre est la variation nette de trésorerie liée à l’exploitation.

Fonds provenant des activités opérationnellesLes fonds provenant des activités opérationnelles dans le tableau de passage de l’EBIT au Cash-flow libre correspondent au Cash-flow libre généré par les activités opérationnelles, avant les variations du besoin en fonds de roulement.

Variation du besoin en fonds de roulement commercial et contractuelLa variation du besoin en fonds de roulement contractuel est la somme des éléments suivants :

  • Actifs et Passifs sur contrat, incluant les avances et acomptes client
  • Provisions courantes, incluant les risques sur contrats et garanties

La variation du besoin en fonds de roulement commercial correspond aux activités non strictement contractuelles, donc non incluses dans la variation du besoin en fonds de roulement lié aux projets. Elle inclut les éléments suivants :

  • Inventaire
  • Clients et comptes rattachés
  • Fournisseurs et comptes rattachés
  • Autres éléments du besoin en fonds de roulement, définis comme la somme des Autres actifs/passifs courants et des Provisions non courantes

Trésorerie (dette) netteLa trésorerie nette est définie comme la somme de la trésorerie et des équivalents de trésorerie, des autres actifs financiers courants et des actifs financiers non courants directement associés aux passifs comptabilisés en dette financière, diminuée de la dette financière courante et non courante.

Taux de distribution Le taux de distribution est calculé en divisant le montant du dividende global par le « Résultat net ajusté des activités poursuivies attribuable aux propriétaires de la société mère » tel que présenté dans le compte de résultat consolidé.

Données organiquesLes chiffres présentés dans ce communiqué de presse incluent des indicateurs de performance présentés sur une base réelle et sur une base organique. Les chiffres sont présentés sur une base organique afin d’éliminer l’incidence des modifications de périmètre et de la conversion en euros des comptes libellés en devises étrangères. Le Groupe utilise les chiffres présentés sur une base organique à la fois à des fins d’analyses internes et pour sa communication externe car il estime qu’ils permettent d’analyser et d’expliquer les variations d’une période à une autre. Cependant, ces chiffres présentés sur une base organique ne sont pas des indicateurs de performance selon les principes comptables IFRS.

  Q3 2022/23   Q3 2023/24        
(En millions d'euros) Données publiées Effet périmètre et change Données organiques   Données publiées     % Var Publiée % Var Org.
Commandes reçues 5 152 (28) 5 124   5 451     +5,8 % +6,4 %
Chiffre d'affaires 4 223 (83) 4 140   4 332     +2,6 % +4,6 %
  9 mois2022/23   9 mois2023/24        
(En millions d'euros) Données publiées Effet périmètre et change Données organiques   Données publiées     % Var Publiée % Var Org.
Commandes reçues 15 224 (275) 14 949   13 898     (8,7) % (7,0) %
Chiffre d'affaires 12 271 (370) 11 901   12 775     +4,1 % +7,3 %

 

Pièce jointe

  • Alstom - CP T3 2023-24 FR - Final
Alstom (TG:AOMD)
Historical Stock Chart
Von Jun 2024 bis Jul 2024 Click Here for more Alstom Charts.
Alstom (TG:AOMD)
Historical Stock Chart
Von Jul 2023 bis Jul 2024 Click Here for more Alstom Charts.