WINFARM : Résultats annuels 2023 et perspectives 2024.

COMMUNIQUE DE PRESSE Loudéac, 28 mars 2024

RESULTATS ANNUELS 2023

Chiffre d’affaires en croissance de +5% malgré la baisse généralisée des prix

Fort repli de l’activité au 4ème trimestre qui pèse sur l’EBITDA

PERSPECTIVES 2024

Croissance de l’activité progressive avec un premier trimestre attendu difficile

Discipline financière stricte favorisant l’amélioration de l’EBITDA

Engagement du désendettement du Groupe

WINFARM (code ISIN : FR0014000P11 - mnémonique : ALWF), n°1 français de la vente à distance pour le monde agricole, publie aujourd’hui ses résultats consolidés pour l’exercice 2023.

Le Conseil d’administration du 28 mars 2024 a arrêté les comptes consolidés clos au 31 décembre 2023. Ces comptes ont été audités par les commissaires aux comptes et les rapports de certification sont en cours d’établissement. Les états financiers consolidés pour l’exercice 2023 sont disponibles sur le site internet de la société dans l’espace investisseurs.

Données consolidées, normes françaises,Comptes audités en M€ 2023 2022
Chiffre d’affaires 137,6 130,9
Marge brute 45,1 41,7
En % du chiffre d’affaires 32,8% 31,9%
EBITDA 2,3 4,5
En % du chiffre d’affaires 1,7% 3,5%
Dotations aux amortissements et provisions (5,0) (3,6)
Résultat d’exploitation (2,5) 1,1
Résultat financier (0,4) (0,2)
Résultat exceptionnel (0,0) (0,2)
Impôt sur les bénéfices (0,2) (0,2)
Quote part du résultat net des sociétés mise en équivalence   -
Résultat net part du groupe (3,0) 0,6

Après un exercice 2022 marqué par un fort effet inflationniste, le Groupe a fait face en 2023 à une détente généralisée des prix. Cette évolution concerne aussi bien la nutrition animale que les produits d’hygiène et dans une moindre mesure le grillage et les pièces d’usure. Après des augmentations allant de 10% à 20% sur l’ensemble de ces familles depuis 2021, représentant globalement un tiers du chiffre d’affaires de la Société, les prix affichent des baisses de 15% à 20% sur l’exercice.

L’exercice 2023 a également été marqué par un ralentissement soudain de la demande sur le 4ème trimestre s’expliquant notamment par des conditions météorologiques désastreuses (inondations dans le Pas-de-Calais).

Après plusieurs exercices de hausse moyenne des ventes comprise entre 15% et 20%, ces éléments de contexte ont mécaniquement pesé sur le chiffre d’affaires du Groupe, en progression limitée de 5% à 137,6 M€ par rapport à l’exercice 2022, ainsi que sur la rentabilité.

Hausse des ventes limitée par la baisse des prix et le ralentissement du marché au 4ème trimestre

En 2023, l’activité AgroFourniture (91% du chiffre d’affaires au 30 décembre 2023), commercialisée sous la marque Vital Concept, enregistre un chiffre d’affaires de 125,1 M€ en hausse de +7,1%.

Compte tenu de l’effet prix négatif conjugué à un effet calendaire défavorable (4 jours de facturation en moins par rapport à 2022), WINFARM est parvenu à maintenir un niveau d’activité satisfaisant avec une évolution du périmètre organique, hors contribution de Kabelis, qui ressort en repli limité de 2,4%.

L’activité AgroProduction (7% du chiffre d’affaires au 31 décembre 2023), commercialisée sous la marque Alphatech, enregistre en 2023 un chiffre d’affaires de 10,0 M€, en baisse de 18,2%. En dépit de signaux de reprise observés au cours du 2nd semestre, l’activité au Moyen-Orient (Pakistan, Egypte, Irak, Arabie Saoudite, EAU), représentant 17% du chiffre d’affaires 2023 de l’activité, est restée faible sur l’exercice (contre 25% en N-1). Dans un contexte déjà difficile marqué par l’indisponibilité des devises à l’export sur le 1er semestre, les difficultés en Mer Rouge au 4ème trimestre ont à nouveau ralenti la dynamique commerciale dans les pays de la zone en décalant sur 2024 certaines commandes en raison du rallongement de leur délai d’acheminement.

Les « autres activités » réunissant les activités de prestations de conseil et de formation, commercialisé sous la marque Agritech et des activités d’exploitation de la ferme pilote de Bel-Orient enregistrent un chiffre d’affaires en hausse de plus de 25%.

Progression de la marge brute mais des charges opérationnelles qui pèsent sur la rentabilité

L’orientation rapide des prix à la baisse a obligé le Groupe à faire preuve de réactivité en engageant immédiatement des mesures pour défendre ses marges telles que l’optimisation des stocks et la mise en avant des références les plus contributives. Sur l’ensemble de l’exercice, le Groupe est ainsi parvenu à redresser sa marge brute qui ressort à 32,8% du chiffre d’affaires contre 31,9% en 2022.

L’évolution du chiffre d’affaires a toutefois été insuffisante compte tenu du niveau de charges. La hausse des salaires, avec l’intégration des sociétés du Groupe Kabelis sur 12 mois contre 5 mois en 2022, et les revalorisations nécessaires dans un contexte inflationniste ont pesé sur la rentabilité. La hausse des charges d’exploitation liée notamment à l’ouverture de 3 nouveaux centres de dépôt Kabelis en France et le coûts liés au lancement commercial de « Au Pré » doivent également être pris en compte pour apprécier l’évolution de l’EBITDA. Dans ce contexte, au 31 décembre 2023, il ressort à 2,3 M€ contre 4,5 M€ à fin décembre 2022 représentant 1,7% du chiffre d’affaires annuel contre 3,5% en 2022.

La forte hausse des dotations aux amortissements et provisions de 1,5 M€ liée à l’extension de l’unité de production d’Alphatech et la mise en place du nouvel ERP, ont également impacté le résultat d’exploitation qui ressort à -2,5 M€ contre 1,1 M€ à fin 2022.

Le résultat net part du Groupe s’élève à -3,0 M€ contre 0,6 M€ en 2022.

Une structure bilancielle maîtrisée

Au 31 décembre 2023, les capitaux propres du Groupe s’établissent à 20,1 M€ (contre 23,1 M€ fin 2022) et la trésorerie s’élève à 7,5 M€ (contre 9,1 M€ fin 2022). Cette dernière a bénéficié des nouveaux financements obtenus auprès des partenaires bancaires pour 10,2 M€, se traduisant par une dette financière de 39,9 M€ fin 2023 contre 32,2 M€ à fin 2022.

Les mesures de redynamisation de l’activité et la mise en place d’une discipline financière stricte devraient permettre au Groupe d’engager son désendettement et de reconstituer sa trésorerie dès l’exercice 2024.

Perspectives 2024 : redynamisation de l’activité et discipline financière stricte

Afin de retrouver une croissance plus rentable sur l’exercice 2024 et les suivants, le Groupe a mis en place plusieurs mesures visant d’une part à redynamiser l’activité, à optimiser la structure de son organisation et à limiter le poids des charges opérationnelles.

Au niveau commercial :

  • Le Groupe entend poursuivre sa politique de rationalisation de son offre de produits avec la volonté de privilégier les références les plus contributives. Dans cette optique, il privilégiera le développement de ses références en marque propre en soutenant les efforts déjà engagés sur les catalogues BTN de Haas et Kabelis ;
  • Le renforcement des campagnes ciblées d’appels sortants en lien avec l’expertise historique du Groupe devrait être un axe de développement des ventes de l’activité Agrofourniture ;
  • Le Groupe pourra en outre compter en 2024 sur la hausse des revenus issus de l’Agrofourniture consécutive au lancement fin février 2024 de la version 2 du site web de Vital concept. La revue en profondeur de l’ergonomie générale et l’accélération de la vitesse de navigation ont été optimisées pour une expérience utilisateur de haute qualité. Ces efforts permettent au Groupe de constater depuis ce lancement une hausse des ventes issues du canal web de près de 20% par semaine ;
  • Enfin, après le lancement réussi de « Au Pré » son concept de valorisation laitière à destination d’un réseau d’adhérents agriculteurs indépendants, le Groupe annonce avoir conclu des contrats avec des centres hospitaliers, un logipôle, un lycée et un groupement d’EHPAD. Au total, en quelques mois déjà 7 contrats avec des cantines collectives ont déjà été conclus.

Au-delà des mesures de simplification de son organisation, le Groupe devrait également profiter de la poursuite des synergies avec Kabelis. La mise en commun du nouvel ERP et le regroupement des activités sur l’entrepôt central de Loudéac devrait par exemple être à l’origine d’une économie de frais de transport de l’ordre de 400 K€.

Enfin, les mesures de contrôle des coûts devraient permettre au Groupe de faire progresser son EBITDA. L’activité d’Alphatech (pôle AgroProduction) jusqu’ici pénalisée à l’export devrait enfin s’améliorer progressivement. Les efforts initiés en 2022 et 2023 sur le Moyen-Orient et la réorientation stratégique vers l’Asie et l’Europe devraient se matérialiser dès le 1er semestre avec une réappréciation sensible des marges.

Pour l’ensemble du Groupe, les charges opérationnelles seront sous contrôle strict avec notamment un gel des rémunérations et des embauches sur l’exercice.

Associée à une discipline financière stricte, ces mesures doivent favoriser l’amélioration progressive de l’activité et la rentabilité sur 2024 en dépit d’un 1er trimestre qui devrait être encore difficile sur le terrain commercial.

Pour réussir, WINFARM s’appuiera sur ses fondamentaux clés créateurs de performance et fortement différenciants sur un secteur soumis à des difficultés sur ces derniers mois :

  • Des prix compétitifs et transparents pour les clients,
  • Une profondeur de catalogue, un renouvellement permanent grâce à l’innovation,
  • Un modèle économique solide conjuguant activité historique installée et relais de croissance,
  • Capacité d’intégration démontrée,
  • Un positionnement établi conférant au Groupe une place unique dans l’écosystème.

Prochaine publication :Chiffre d’affaires du 1er trimestre 2024, le 6 mai 2024 après clôture de bourse

A propos de WINFARM

Fondé à Loudéac, au cœur de la Bretagne, au début des années 90, le groupe WINFARM est aujourd’hui le premier acteur français proposant aux marchés de l’agriculture, de l’élevage, du cheval et du paysage, un ensemble de prestations de conseil, de service, et de vente à distance de produits et de solutions globales, uniques et intégrées, pour les aider à répondre aux nouveaux défis technologiques, économiques, environnementaux et sociaux de l’agriculture nouvelle génération.

Fort d’un un large catalogue de plus de 35 000 références (semences, produits d’hygiène et de récolte, …), dont deux-tiers sont composés de marques propres, WINFARM compte plus de 45 000 clients en Belgique et aux Pays-Bas.

Pour plus d’information sur la société : www.winfarm-group.com

Contacts :

WINFARMinvestisseurs@winfarm-group.com  
SEITOSEI.ACTIFIN  
Communication financièreBenjamin LEHARI+33 (0) 1 56 88 11 25benjamin.lehari@seitosei-actifin.com Relations presse financièreJennifer JULLIA+33 (0)1 56 88 11 19jennifer.jullia@seitosei-actifin.com

Pièce jointe

  • WINFARM_CP_RA_2023_FR_vDEF
Winfarm (EU:ALWF)
Historical Stock Chart
Von Apr 2024 bis Mai 2024 Click Here for more Winfarm Charts.
Winfarm (EU:ALWF)
Historical Stock Chart
Von Mai 2023 bis Mai 2024 Click Here for more Winfarm Charts.