ABO-Group Environment Chiffres Semestriels 2023

Gand, le 14 septembre 2023 – 18 h 30 – Communiqué de presse/informations réglementées

Points d’orgue du premier semestre 2023

  • ABO-GROUP poursuit sa croissance et enregistre une progression de son chiffre d’affaires de 10% à 40,4 millions d’euros, grâce à une forte croissance organique de 14% en Belgique et à l’intégration des acquisistions récentes de SEGED et DynaOpt en France
  • Marge opérationnelle et résultat net impactés par les conditions de marché de la construction en France et aux Pays-Bas ainsi que de la hausse des taux
  • Des ratios d'endettement et de solvabilité robustes constituant une base solide pour poursuivre l'expansion des activités

Perspectives

  • Un carnet de commandes robuste pour le deuxième semestre et poursuite de la reprise dans le secteur minier européen qui devrait soutenir les activités géotechniques
  • L’intégration des deux acquisitions françaises et des deux acquisitions belges renforcera encore la fertilisation croisée au sein du groupe
  • L’accent est maintenu sur le M&A afin de soutenir davanatge la croissance organique
  • La tendance actuelle fait apparaître plus rapidement le cap des « 100 millions d'euros de chiffre d'affaires à la fin de 2025 »

Frank De Palmenaer, CEO ABO-GROUP Environment : « Je suis fier de voir la façon dont ABO-GROUP a réussi à maintenir sa croissance et à enregistrer un nouveau chiffre d’affaires record durant la première moitié de l’année 2023, malgré les circonstances difficiles. Ce résultat résulte des rachats récents de SEGED et DynaOpt, ainsi que de la demande croissante de recherche sur les PFAS en Belgique. En dépit de l’augmentation des frais de personnel et de l’indexation de la base de coûts plus importante qui ont mis nos marges sous pression, nos activités ont une nouvelle fois généré un solide cash-flow opérationnel au cours des six premiers mois. Le deuxième semestre s’annonce en outre positif : nos carnets de commandes bien remplis en combinaison avec les rachats annoncés en juillet de la société de topographie innovante MEET HET et de l’expert Tirlemontoise en assainissement des sols Rimeco nous offrent une base solide pour les prochains mois. Tant dans notre branche environnement que dans nos activités géotechniques, les entités françaises et belges que nous avons rachetées donnent un coup de d’accélérateur supplémentaire au groupe grâce à la palette de services combinés que nous sommes à même de proposer à nos clients. Nous sommes persuadés que nous pouvons ainsi répondre à la demande de services dans le cadre du changement climatique, de la transition énergétique et de l’amélioration globale de notre cadre de vie. »

en 000€   1H2023   1H2022   % changement
Chiffre d’affaires   39 886   36 354   9,7%
Total produits d’exploitation   40 353   36 758   9,8%
EBITDA1   4 619   5 418   -14,8%
Amortissements, réductions de valeur et provisions   -3 024   -3 299   -8,3%
Bénéfice opérationnel   1 595   2 120   -24,8%
Résultat financier   - 493   - 346   42,2%
Bénéfice avant impôts   1 102   1 773   -37,9%
Bénéfice net    666   1 242   -46,4%
Résultat total    668   1 252   -46,6%
Bénéfice par action pour les actionnaires   0,06   0,12   -46,6%
Flux de trésorerie net des activités opérationnelles    794   - 84   -
             
en 000€   1H2023   FY2022   % changement
Total des capitaux propres   22 428   21 760   3,1%
Endettement financier net   14 642   10 639   37,6%
Total bilan   72 115   70 761   1,9%

1 EBITDA défini comme étant le bénéfice opérationnel avant amortissements, réductions de valeur et provisions

La combinaison de croissance organique et de croissance externe a de nouveau généré une croissance du chiffre d’affaires de 10 %

Les acquisitions de DynaOpt et SEGED ont respectivement contribué pendant 6 et 4,5 mois aux résultats d’ABO-GROUP, pour 1,7 million d’euros de chiffre d’affaires. Avec les parties non consolidées des fonds de commerce rachetés en 2022 à Geo-Supporting et Colsen, les acquisitions ont généré jusqu’à présent 5,2 % de croissance au regard de la première moitié de l'année 2022. Les entités existantes ont par ailleurs étendu leurs activités de 4,2 %, de sorte que les produits d’exploitation totaux d’ABO-GROUP ont atteint 40,4 millions d’euros pour les six premiers mois de l’année 2023, soit une croissance de 10 % au regard du résultat de l’année précédente.

Le marché Géotechnique était sous pression, tant aux Pays-Bas qu’en France. Grâce au rachat de DynaOpt et à l’impact résiduel de Geo-Supporting, ces branches ont néanmoins réalisé une croissance de 3 % à 21,5 millions d’euros (20,9 millions d’euros en 1H 2022). Après une correction concernant les rachats susmentionnés, les activités géotechniques ont toutefois enregistré une décroissance de -0,5 %. L’acquisition de SEGED et les derniers mois de Colsen ont généré un accroissement de 11 % du chiffre d’affaires des activités Environnement. De plus, ce segment a connu une forte croissance organique de 7 % grâce à laquelle les activités environnement ont clôturé le premier semestre sur un chiffre d’affaires de 18,8 millions d’euros, soit une augmentation de 18 % au regard des 15,9 millions d’euros en 1H 2022). La part de la branche environnement a ainsi progressé de 43 % à 47 %.

Au niveau des activités françaises, la contribution du chiffre d’affaires de SEGED et DynaOpt représente une augmentation de 8 %. La croissance organique a augmenté de 3 %, alors que les services de fourniture de conseils notamment d’ABO-Innogeo et ABO-Geo+ Environment ont connu de bonnes prestations et une belle croissance, les départements travail sur le terrain et forage de Geosonic et ABO-ERG Géotechnique ont subi une pression des prix et plusieurs modifications de timing liées à des projets. Au total, une augmentation importante du chiffre d’affaires de 12 % a été observée.

Grâce à une demande soutenue d’assistance dans le cadre de dossiers PFAS et à l’accélération du marché des inventaires amiante suite au renforcement de la législation, les divisions environnement d’ABO SA et Translab ont assisté à une augmentation de leur chiffre d’affaires de pas moins de 16 %. Sur le plan géotechnique également, Geosonda a su étendre ses activités, avec pour résultat une belle croissance de 7 %. Le tout cumulé a donné une croissance totale de 14 % pour les activités belges, pour un chiffre d’affaires total de 12,8 millions d’euros durant les six premiers mois de l’année 2023 (contre 11,2 millions d’euros pour le premier semestre de l’année dernière).

Aux Pays-Bas, les services environnementaux d’ABO Milieuconsult et Sialtech ont su profiter d’une solide demande d’accompagnement d’études de sols. Les problèmes dans le bâtiment résidentiel consécutifs à la hausse des prix des matériaux de construction et des taux d’intérêt ainsi que la problématique de l’azote ont une nouvelle fois mis la section conseil et étude géotechnique sous pression au cours du premier semestre. Malgré la contribution des résultats précédents non consolidés des acquisitions de Colsen et Geo-Supporting (soit une croissance de 3 %), le chiffre d’affaires total aux Pays-Bas a reculé de 6,4 millions d’euros à 6,1 millions d’euros, soit un recul de 5 % par rapport à 2022 (8 % organique).

Marges opérationnelles et résultat net sous pressionLe marché de la géotechnique extrêmement concurrentiel en France et le marché néerlandais de la construction plus faible font que les augmentations de la masse salariale et les indexations des coûts plus importantes ne peuvent être répercutées entièrement sur les clients. Par conséquent, les marges opérationnelles sont sous pression : l’EBITDA des six premiers mois de 2023 s’élève à 4,6 millions d’euros, 15 % de moins que les 5,4 millions d’euros au regard de la même période il y a un an. Les amortissements et provisions se tassent légèrement, de 3,3 à 3,0 millions d’euros, principalement du fait de provisions spécifiques à concurrence de 0,5 million d’euros en relation avec un litige juridique d’ABO Logistics durant le premier semestre de l’année dernière.

Bien qu’ABO-GROUP ait su réduire activement ses dettes financières de 3,0 millions d’euros, le résultat financier a augmenté de 0,3 million d’euros à 0,5 million d’euros suite à la forte augmentation des taux d’intérêt. En conséquence de ces éléments, ABO-GROUP a assisté à un recul de son bénéfice net de 1,2 million d’euros (0,12 euro par action) à 0,7 million d’euros (0,06 euro par action).

Génération de cash-flow et endettement sous contrôle malgré la pression sur les margesMalgré la pression sur les marges, le groupe a pu réaliser un solide cash-flow opérationnel de 0,7 million d’euros (contre -84 mille euros pendant la première moitié de l’année 2022), en partie grâce à la maîtrise des augmentations annuelles saisonnières du fonds de roulement à 3,0 millions d’euros (5,0 millions dans le premier semestre de 2022).

Suite aux investissements d’ABO-GROUP, tant les rachats de SEGED et DynaOpt financés sur fonds propres que le développement ultérieur du fonds de roulement et des actifs immobilisés, la dette financière nette augmente de 10,6 millions d’euros au terme de 2022 à 14,6 millions d’euros. Le taux d’endettement annualisé progresse de 1,6 x par rapport à l’EBITDA (1,1 x fin 2022), tout en restant sain, et il laisse au groupe la marge nécessaire pour continuer à investir dans des actifs et/ou acquisitions.

Fin juin 2023, le total bilan s’élevait à 72,1 millions d’euros, soit une progression de 2 % au regard des 70,8 millions d’euros à la fin de l’année 2022. Sur le plan des actifs, cela reflète principalement les récentes acquisitions ainsi que la croissance susmentionnée du capital d’exploitation qui est toutefois en grande partie compensée par la réduction de la position au comptant, tandis que du côté du passif, les dettes à long terme et les dettes commerciales progressent, en partie mitigées par la réduction des dettes à court terme. Le total des capitaux propres est de 22,4 millions d’euros, soit une augmentation de 0,8 million d’euros du résultat réalisé durant la première partie de 2023. Le ratio des capitaux propres plafonne à 31,1 % (contre 30,8 % à la fin de l’année dernière).

Les comptes de résultats consolidés et le bilan complets, l’état des variations de capitaux propres et le tableau des flux de trésorerie consolidés sont présentés ci-après.

Perspectives

Perspectives favorables pour le deuxième semestre et confirmation du plan à l’horizon 2025

Grâce à son offre de produits diversifiée et à plusieurs grands contrats-cadres, les carnets de commandes de la plupart des entités d’ABO-GROUP sont solides pour les prochains mois. En particulier, l'évolution du secteur minier européen devrait favoriser la reprise des activités géotechniques. Sur cette base, le management estime pouvoir pérenniser la croissance du chiffre d’affaires pendant le deuxième semestre. Le groupe continuera en outre de miser sur l’efficience interne et l’optimisation des coûts afin d’alléger la pression sur les marges dans les entités opérationnelles. De plus, l’entreprise poursuivra ses investissements, tant dans les ressources humaines que dans les actifs et les croissances externes, afin de concrétiser la croissance de façon durable.

Grâce à la belle croissance organique et externe associée à des perspectives favorables pour la période à venir, ABO-GROUP est parfaitement dans les rails pour réaliser son plan de 100 millions d’euros de chiffre d’affaires à l’horizon 2025.

Calendrier financier

28/03/2024 : Chiffres annuels 202329/05/2024 : Assemblée générale

Déclaration relative à l’image fidèle des informations intermédiaires abrégées et à l’état fidèle du rapport intermédiaire

Frank De Palmenaer, administrateur délégué, déclare que, à sa connaissance, les informations consolidées abrégées concernant la période de 6 mois clôturée au 30 juin 2023, qui ont été établies dans le respect de la norme IAS 34 « Rapports financiers intermédiaires » telle qu’approuvée par l’Union européenne dressent une image fidèle des capitaux, de la situation financière et des résultats de la société et des entreprises reprises dans la consolidation, et le rapport intermédiaire donne un aperçu fidèle des principaux événements et principales transactions avec des parties liées qui se sont produits durant les six premiers mois de l’exercice et de leur incidence sur les informations financières intermédiaires abrégées, ainsi qu’une description des principaux risques et incertitudes pour les autres mois de l’exercice.

À propos d’ABO-GROUP

ABO-GROUP est un bureau d'ingénieur spécialisé, coté en bourse, axé sur la géotechnique, l’environnement et l’assainissement du sol. Grâce à son département consultance et testing & monitoring, ABO-GROUP est présent en Belgique, aux Pays-Bas et en France, ainsi qu’à l’international. ABO-GROUP garantit une solution durable à ses clients. Pour obtenir une description plus détaillée des activités du groupe, veuillez consulter le site Internet d’ABO-GROUP (www.abo-group.eu).

Pour de plus amples informations :

Frank De Palmenaer                                                                                                                          CEO ABO-GROUP Environment NV                                                         frank.depalmenaer@abo-group.eu                                                        T +32 496 59 88 88 

Derbystraat 255, Maaltecenter Blok G, B-9051 Gand (SDW), Belgique

Ce communiqué de presse est disponible sur notre site Internet www.abo-group.eu

Pièce jointe

  • ABO-Group Environment Chiffres Semestriels 2023
ABO Group Environment NV (EU:ABO)
Historical Stock Chart
Von Jan 2024 bis Feb 2024 Click Here for more ABO Group Environment NV Charts.
ABO Group Environment NV (EU:ABO)
Historical Stock Chart
Von Mär 2023 bis Feb 2024 Click Here for more ABO Group Environment NV Charts.