RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2019 du Groupe Bouygues

COMMUNIQUÉ DE PRESSE – PARIS, 29/08/2019

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2019

  • bonne dynamique commerciale dans les trois activités
  • forte croissance des resultats de bouygues telecom
  • hausse du resultat opérationnel courant des activités de construction au 2ème trimestre sur un an
  • amélioration significative de la profitabilité du groupe au 1er semestre
  • perspectives confirmées

LES COMPTES CONSOLIDÉS AU 30 JUIN 2019 SONT PRÉSENTÉS COMPARATIVEMENT AVEC LES ÉTATS AU 30 JUIN 2018 QUI ONT ÉTÉ RETRAITÉS POUR TENIR COMPTE DE L’APPLICATION AU 1ER JANVIER 2019 DE LA NORME IFRS 16 SUR LES CONTRATS DE LOCATIONS. DU FAIT DE LA RECLASSIFICATION DES CHARGES DE LOYER EN DOTATIONS AUX AMORTISSEMENTS ET EN CHARGES D’INTÉRÊTS ET DE LA NOUVELLE PRÉSENTATION DES LOYERS AU SEIN DES ÉTATS FINANCIERS, LE GROUPE A ADOPTÉ DE NOUVEAUX INDICATEURS AFIN DE CONTINUER À TRANSCRIRE LE CARACTÈRE OPÉRATIONNEL DES DÉPENSES DE LOYERS (VOIR GLOSSAIRE PAGE 13) : EBITDA APRÈS LOYER, RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT APRÈS LOYER ET RÉSULTAT OPÉRATIONNEL APRÈS LOYER. PAR AILLEURS, LE CASH-FLOW LIBRE, LE CASH-FLOW LIBRE APRÈS BFR ET L’ENDETTEMENT NET ONT ÉTÉ REDÉFINIS.

CHIFFRES CLÉS (millions d’euros) S1 2018Retraité S1 2019 Variation
Chiffre d’affaires 15 743 17 446 +11%a
Résultat opérationnel courant 333 453 +120 M€
Résultat opérationnel courant après Loyerb 306 424 +118 M€
Résultat opérationnel 413c 495d +82 M€
Résultat opérationnel après Loyerb 386 466 +80 M€
Résultat net part du Groupe 261 225 -36 M€
       
Endettement financier net (-) /Excédent financier net (+) au 30 juin (5 030) (6 205) -1 175 M€

(a) +5 % à périmètre et change constants(b) Voir nouvelle définition dans le glossaire page 13(c) Dont 91 M€ de produits non courants chez Bouygues Telecom et 11 M€ de charges non courantes chez TF1(d) Dont 50 M€ de produits non courants chez Bouygues Telecom et 8 M€ de charges non courantes chez Bouygues Construction

Le premier semestre 2019 est marqué par :

  • La bonne dynamique commerciale dans toutes les activités 
    • Chez Bouygues Telecom, 280 000 nouveaux clients forfaits Mobile hors MtoM dont 132 000 au deuxième trimestre et 176 000 nouveaux clients FTTH dont 82 000 au deuxième trimestre ;
    • Un carnet de commandes des activités de construction à un niveau élevé de 33,8 milliards d’euros à fin juin 2019, stable sur un an ;
    • Une progression des audiences de TF1 de 0,2 point sur un an sur la cible des Femmes Responsables des Achats de moins de 50 ans, à 32,7 %, et de 0,4 point sur la cible des Individus âgés de 25 à 49 ans, à 29,6 %. 
  • L’amélioration significative de la profitabilité du Groupe sur un an
    • Forte croissance des résultats de Bouygues Telecom ;
      • Hausse de 14 % du chiffre d’affaires total et de 7 % du chiffre d’affaires Services
      • Marge d’EBITDA après Loyer de 29,3 %, en augmentation significative de 2,7 points
    • Hausse de 4 % du résultat opérationnel courant des activités de construction au 2ème trimestre ;
    • Marge opérationnelle courante de TF1 en progression de 4,8 points à 14,2%.

Le chiffre d’affaires du Groupe ressort à 17,4 milliards d’euros au premier semestre 2019, en croissance de 11% sur un an et de 5 % à périmètre et change constants.

Le résultat opérationnel courant du Groupe s’élève à 453 millions d’euros au premier semestre 2019, en amélioration significative de 120 millions d’euros sur un an, et ce en dépit d’une base de comparaison défavorable chez Colas. En effet, Miller McAsphalt a enregistré 28 millions d’euros de pertes en janvier et février 2019 (saisonnalité habituelle au Canada) alors que le résultat de ces deux mois n’était pas consolidé en 2018. La marge opérationnelle courante du Groupe progresse de 0,5 point sur la période à 2,6 %.

Le résultat opérationnel du Groupe ressort à 495 millions d’euros, en hausse de 82 millions d’euros sur un an. Les résultats non courants sont en baisse à 42 millions d’euros au premier semestre 2019 contre 80 millions d’euros au premier semestre 2018 en raison de moindres plus-values de cession de sites Mobile chez Bouygues Telecom.

Enfin, le résultat net part du Groupe s’élève à 225 millions d’euros, en recul de 36 millions d’euros sur un an, en raison notamment de la diminution de la contribution d’Alstom (33 millions d’euros au premier semestre 2019 contre 73 millions d’euros au premier semestre 2018).

PERSPECTIVES

Le Groupe confirme ses perspectives :

  • En 2019, améliorer la profitabilité du Groupe et atteindre 300 millions d’euros de cash-flow libre1 chez Bouygues Telecom ;
  • D’ici deux ans, améliorer la génération de cash-flow libre après BFR2 du Groupe pour atteindre 1 milliard d’euros grâce à la contribution des trois activités.  

ANALYSE DÉTAILLÉE PAR ACTIVITÉ

ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION

Le carnet de commandes des activités de construction à fin juin 2019 se stabilise à un haut niveau, à 33,8 milliards d’euros.

En France, le carnet de commandes des activités de construction au 30 juin 2019 est en recul de 4 % à 14,5 milliards d’euros hors Axione3 et Smac4.Le carnet de commandes de Bouygues Construction à fin juin 2019 ressort à 8,7 milliards d’euros, en baisse de 2 % hors Axione3. Au premier semestre 2019, il intègre la réalisation du nouvel écoquartier Issy Cœur de Ville pour un montant de 258 millions d’euros. Le carnet de commandes de Bouygues Immobilier diminue de 14 % sur un an à 2,2 milliards d’euros au 30 juin 2019. Ce recul reflète la baisse du marché résidentiel et le décalage de projets en Immobilier d’entreprise qui devraient aboutir au quatrième trimestre 2019. Enfin, le carnet de commandes de Colas s’élève à 3,6 milliards d’euros au 30 juin 2019, en hausse de 9 % hors Smac4, porté par la croissance du carnet de la Route en France (+10 %) favorisée par un contexte pré-électoral. La prise de commandes intègre notamment les travaux d’élargissement de l’autoroute A10 au sud de Tours réalisés conjointement avec Bouygues Construction pour un montant total de 150 millions d’euros.

À l’international, le Groupe est positionné sur des marchés porteurs. Le carnet de commandes s’élève à 19,2 milliards d’euros à fin juin 2019, en progression de 8 % par rapport à fin juin 2018 et quasi-stable à changes constants et hors principales acquisitions et cessions. Bouygues Construction a notamment remporté un contrat pour la réalisation d’une tour de bureaux à Hong-Kong pour 89 millions d’euros.L’international représente 61 % du carnet de commandes de Bouygues Construction et Colas à fin juin 2019, contre 57 % à fin juin 2018.

Le chiffre d’affaires des activités de construction s’établit à 13 398 millions d’euros, en hausse de 11 % sur un an et de 4 % à périmètre et change constants.

Au premier semestre 2019, le résultat opérationnel courant s’élève à 72 millions d’euros contre 84 millions d’euros au premier semestre 2018. Cependant, il progresse de 11 millions d’euros au deuxième trimestre 2019 sur un an grâce à Colas et Bouygues Construction.

Chez Colas, le résultat opérationnel courant augmente de 31 millions d’euros, en dépit d’une base de comparaison défavorable pour Miller McAsphalt qui a comptabilisé des pertes saisonnières de 28 millions d’euros en janvier et février 2019 alors que le résultat de ces deux mois n’était pas consolidé en 2018. Cette bonne performance reflète la forte croissance de l’activité et de la contribution de la Route Métropole, la cession d’activités non stratégiques (Smac) et les premiers effets des mesures de redressement dans le rail en France.

Le résultat opérationnel courant de Bouygues Construction progresse de 6 millions d’euros sur un an, pour s’établir à 179 millions d’euros au premier semestre 2019.

Le résultat opérationnel courant de Bouygues Immobilier baisse de 49 millions d’euros au premier semestre 2019 à 29 millions d’euros. Comme au premier trimestre 2019, le recul s’explique par la très faible activité en Immobilier d’Entreprise et la hausse du coût des travaux consécutive au pic de réservations de logements enregistré par le marché en 2017.

TF1

TF1 affiche une bonne performance commerciale avec une part d’audience en hausse de 0,2 point sur un an sur la cible des femmes de moins de 50 ans responsables des achats pour atteindre 32,7 % au premier semestre 2019 et de 0,4 point sur la cible des individus âgés de 25 à 49 ans à 29,6 %.

Le chiffre d’affaires de TF1 s’élève à 1 145 millions d’euros, en hausse de 6 % par rapport au premier semestre 2018. Le chiffre d’affaires publicitaire s’établit à 836 millions d’euros, en progression de 3 % sur un an.

Le résultat opérationnel courant ressort à 163 millions d’euros au premier semestre 2019, en progression de 61 millions d’euros sur un an. La marge opérationnelle courante est en augmentation significative au premier semestre à 14,2%, en hausse de 4,8 points par rapport à l’année précédente. Cette croissance résulte notamment de la maîtrise du coût des programmes des cinq chaînes en clair au premier semestre 2019 (-53 millions d’euros sur un an) et de la diffusion, l’an dernier, de la Coupe du Monde de Football masculine.

BOUYGUES TELECOM

Au premier semestre 2019, Bouygues Telecom affiche une forte croissance de ses résultats commerciaux et financiers.

Bouygues Telecom a gagné 280 000 nouveaux clients forfaits Mobile hors MtoM au premier semestre 2019 dont 132 000 au deuxième trimestre, pour un parc forfait Mobile hors MtoM de 11,2 millions de clients à fin juin 2019.

Dans le Fixe, la croissance du FTTH se poursuit avec 176 000 nouveaux clients au premier semestre 2019, dont 82 000 au deuxième trimestre 2019. Le taux de pénétration FTTH s’élève ainsi à 20 % à fin juin 2019 contre 11 % un an auparavant. Au total, au 30 juin 2019, le parc FTTH s’élève à 745 000 clients et le parc total Fixe à 3,8 millions de clients.

Par ailleurs, le taux de churn Forfait Mobile et Fixe de Bouygues Telecom continue de diminuer avec une baisse de 48 % et 17 % respectivement au deuxième trimestre 2019 par rapport au premier trimestre 2018.

Le chiffre d’affaires de Bouygues Telecom ressort à 2 913 millions d’euros au premier semestre 2019, en hausse de 14 % sur un an et de 13 % à périmètre et change constants. La croissance du chiffre d’affaires Services s’accélère avec une augmentation de 7 % à 2 226 millions d’euros. Cette progression reflète la croissance de la base clients Mobile et Fixe ainsi que la stabilisation des ABPU.

L’EBITDA après Loyer s’élève à 653 millions d’euros, en forte hausse de 102 millions d’euros sur un an. La marge d’EBITDA après Loyer s’établit ainsi à 29,3 %, en hausse de 2,7 points par rapport au premier semestre 2018.

Le résultat opérationnel courant ressort à 230 millions d’euros au premier semestre 2019, en hausse de 67 millions d’euros sur un an.

Le résultat opérationnel s’élève à 280 millions d’euros au premier semestre 2019, en augmentation de 26 millions d’euros. Les résultats non courants s’établissent à 50 millions d’euros au premier semestre 2019 contre 91 millions d’euros au premier semestre 2018, en raison principalement des moindres plus-values de cession de sites à Cellnex.

Les investissements bruts d’exploitation ressortent à 530 millions d’euros, en baisse de 91 millions d’euros sur un an.

Ces bons résultats reflètent la stratégie de différenciation de Bouygues Telecom qui s’appuie sur la qualité de ses réseaux Mobile et Fixe et de son expérience client. En effet, Bouygues Telecom dispose du premier réseau Mobile en zone rurale en France5. L’objectif de l’opérateur est d’atteindre plus de 28 000 sites Mobile en 2023 et, dans le Fixe, de disposer de 12 millions de prises FTTH commercialisées fin 2019.L’opérateur a par ailleurs obtenu une note annuelle du Baromètre Expérience Client6 de 161 en 2019 contre 157 en 2017.

La croissance de Bouygues Telecom devrait poursuivre sa dynamique grâce à des leviers significatifs :

  • Sur le marché Grand public, l’opérateur gagne des parts de marché dans le Mobile dans la zone moins dense grâce aux bénéfices de la mutualisation du réseau mobile et au renforcement progressif du réseau de distribution local au travers de l’ouverture d’une cinquantaine de boutiques et du partenariat Fnac Connect.

            Dans le Fixe, Bouygues Télécom dispose d’un potentiel croissant de clients grâce à l’accélération de la fibre. A fin juin 2019, Bouygues Télécom possède 9,1 millions de prises commercialisées, ce qui représente une hausse de 3,6 millions de prises en un an. Il est présent dans 83 départements et plus de 2 600 communes.

  • Sur le marché Entreprises, l’opérateur prévoit d’augmenter sa part de marché Mobile et Fixe notamment en s’appuyant sur les acquisitions de Keyyo et de Nerim réalisées au premier trimestre 2019 sur le marché des PME.

ALSTOM

Comme annoncé le 7 mai 2019, la contribution d’Alstom au résultat net du Groupe s’élève à 33 millions d’euros au premier semestre 2019, contre une contribution de 73 millions d’euros au premier semestre 2018.

Le 10 juillet 2019, lors de l’Assemblée générale d’Alstom, les actionnaires ont approuvé la distribution d’un dividende de 5,50 euros par action. Le groupe Bouygues a ainsi reçu un dividende de 341 millions d’euros le 17 juillet 2019.

SITUATION FINANCIÈRE

Le 12 juillet 2019, Standard and Poor’s a relevé sa notation de BBB+ perspective positive à A-, perspective stable.Moody’s maintient la notation A3 avec une perspective stable.

L’endettement financier net s’élève à 6,2 milliards d’euros à fin juin 2019 contre 3,6 milliards d’euros à fin décembre 2018 et 5,0 milliards d’euros à fin juin 2018. La hausse de 1,2 milliard d’euros sur un an résulte principalement des acquisitions d’Alpiq Engineering Services par Bouygues Construction et Colas et de Keyyo et Nerim par Bouygues Telecom. L’évolution de la dette nette par rapport à fin décembre 2018 reflète essentiellement l’impact traditionnel de la saisonnalité de l’activité de Colas.

La dette nette à fin juin 2019 n’inclut pas le montant de 341 millions d’euros payé par Alstom le 17 juillet 2019 au titre du dividende de 5,5 euros par action.

NOMINATION

Philippe Marien, directeur général délégué et directeur financier du Groupe, a souhaité faire valoir ses droits à la retraite à l’issue de la publication des résultats annuels 2019.Dans cette perspective, à compter du 1er octobre 2019, Pascal Grangé sera nommé directeur général adjoint et directeur financier du Groupe. Pascal Grangé était jusqu’à présent directeur général délégué de Bouygues Construction, en charge de la stratégie et des finances.

 
PROCHAIN RENDEZ-VOUS FINANCIER
  • 14 novembre 2019 : Résultats des neuf premiers mois 2019 (7h30 CET)
 

Les comptes ont fait l’objet d’un examen limité des commissaires aux comptes et le rapport correspondant a été émis.Retrouvez le rapport financier semestriel et l’intégralité des comptes et annexes sur le site www.bouygues.com

CONTACT INVESTISSEURS ET ANALYSTES :INVESTORS@bouygues.com • Tél. : +33 (0)1 44 20 10 79

CONTACT PRESSE :presse@bouygues.com • Tél. : +33 (0)1 44 20 12 01

BOUYGUES SA • 32 avenue Hoche • 75378 Paris CEDEX 08 • bouygues.com  

La réunion de présentation des résultats aux analystes financiers sera retransmise en direct sur Internet le 29 août 2019 à partir de 11h (CET) sur le site www.bouygues.com

 

ACTIVITÉ COMMERCIALE DU PREMIER SEMESTRE 2019 

CARNET DE COMMANDESDES ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION(millions d’euros) Fin juin  
2018 2019 Variation
Bouygues Construction 21 426 21 511 0 %
Bouygues Immobilier 2 696 2 304 -15 %
Colas 9 540 9 942 +4 %
Total 33 662 33 757 0 %
BOUYGUES CONSTRUCTIONPRISES DE COMMANDES(millions d’euros) 1er semestre  
2018 2019 Variation
France 3 023 2 385 -21 %
International 3 022 2 918 -3 %
Total 6 045 5 303 -12 %
BOUYGUES IMMOBILIERRÉSERVATIONS(millions d’euros) 1er semestre  
2018 2019 Variation
Logement  1 075 964 -10 %
Immobilier d’entreprise 76 25 -67 %
Total 1 151 989 -14 %
COLASCARNET DE COMMANDES(millions d’euros) Fin juin  
2018 2019 Variation
France métropolitaine 3 644 3 633 0 %
International et Outre-Mer 5 896 6 309 +7 %
Total  9 540 9 942 +4 %
TF1PART D’AUDIENCEa Fin juin  
2018 2019 Variation
Total 32,5 % 32,7 % +0,2 pt

(a) Source Médiamétrie – Femmes de moins de 50 ans responsables des achats

BOUYGUES TELECOMPARC CLIENTS (en milliers)  
Fin déc. 2018 Fin juin 2019 Variation
Parc clients Mobile hors MtoM 11 414 11 632 +218
Parc Forfait Mobile hors MtoM 10 890 11 171 +280
Parc total Mobile 16 351 17 070 +719
Parc total Fixe 3 676 3 766 +90

PERFORMANCE FINANCIÈRE DU PREMIER SEMESTRE 2019

     
COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ RESUMÉ (millions d’euros) S1 2018 retraité S1 2019 Variation
Chiffre d’affaires 15 743 17 446 +11 %a
Résultat opérationnel courant 333 453 +120 M
Résultat opérationnel courant après Loyerb 306 424 +118 M€
Autres produits et charges opérationnels 80 42 -38 M€
Résultat opérationnel 413 495 +82 M
Résultat opérationnel après Loyerb 386c 466d +80 M€
Coût de l’endettement financier net (107) (107) 0 M€
Charges d’intérêt sur obligations locatives (27) (29) -2 M€
Autres produits et charges financiers 4 11 +7 M€
Impôt (58) (132) -74 M€
Quote-part de résultat des coentreprises et entités associées 88 59 -29 M€
dont Alstom 73 33 -40 M€
Résultat net des activités poursuivies 313 297 -16 M
Résultat net attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle (52) (72) -20 M€
Résultat net part du Groupe 261 225 -36 M

(a) +5 % à périmètre et change constants (b) Voir glossaire pour les nouvelles définitions

(c) Dont 11 M€ de charges non courantes chez TF1 correspondant à l’amortissement des droits audiovisuels réévalués dans le cadre de l’acquisition de Newen Studios et 91 M€ de produits non courants chez Bouygues Telecom (dont essentiellement 104 M€ de produits non courants liés à la plus-value de cession de sites et 18 M€ de charges non courantes liées au partage de réseau)(d) Dont 8 M€ de charges non courantes chez Bouygues Construction correspondant à des coûts de restructuration et 50 M€ de produits non courants chez Bouygues Telecom (dont essentiellement 47 M€ de produits non courants liés à la plus-value de cession de sites et 4 M€ de charges non courantes liées au partage de réseau)

     
CALCUL DE L’EBITDA APRES LOYERa (millions d’euros) S1 2018 retraité S1 2019 Variation
Résultat opérationnel courant après Loyer 306 424 +118 M€
Dotations nettes aux amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles 803 818 +15 M€
Dotations aux provisions et dépréciations nettes de reprises utilisées 34 92 +58 M€
Reprise de provisions et dépréciations non utilisées et autres (208) (116) +92 M€
EBITDA après Loyera 935 1 218 +283 M€

(a) Voir glossaire pour les nouvelles définitions

           
CHIFFRE D’AFFAIRES DES ACTIVITÉS (millions d’euros) S1 2018 retraité S1 2019 Variation Effet change Effet périmètre A
PCC
Activités de constructiona 12 115 13 398 10,6% -1,3% -5,2% 4,1%
Dont Bouygues Construction 5 726 6 539 14,2% -1,8% -11,3% 1,0%
Dont Bouygues Immobilier 1 140 1 086 -4,7% 0,1% 0,0% -4,7%
Dont Colas 5 361 5 834 8,8% -1,0% 0,5% 8,2%
TF1 1 084 1 145 5,7% 0,0% -4,0% 1,7%
Bouygues Telecom 2 563 2 913 13,7% - -0,9% 12,8%
Bouygues SA et autres 76 98 Nm - - Nm
Retraitements intra-Groupeb (207) (169) Nm - - Nm
Chiffre d’affaires du Groupe 15 743 17 446 10,8% -1,0% -4,4% 5,4%
Dont France 10 143 10 553 4,0% 0,0% 2,2% 6,2%
Dont international 5 600 6 893 23,1% -2,8% -16,3% 4,0%

(a) Somme des chiffres d’affaires contributifs (après retraitements internes aux activités de construction)(b) Dont retraitements intra-groupe des activités de construction

     
CONTRIBUTION DES ACTIVITÉS À L’EBITDA APRES LOYER DU GROUPE (millions d’euros) S1 2018 retraité S1 2019 Variation
Activités de construction 181 312 +131 M€
dont Bouygues Construction 174 267 +93 M€
dont Bouygues Immobilier 53 16 -37 M€
dont Colas (46) 29 +75 M€
TF1 222 264 +42 M€
Bouygues Telecom 551 653 +102 M€
Bouygues SA et autres (19) (11) +8 M€
EBITDA après Loyer du Groupe 935 1 218 +283 M€
     
CONTRIBUTION DES ACTIVITÉS AU RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT DU GROUPE  (millions d’euros) S1 2018 retraité S1 2019 Variation
Activités de construction 84 72 -12 M€
dont Bouygues Construction 173 179 +6 M€
dont Bouygues Immobilier 78 29 -49 M€
dont Colas (167) (136) +31 M€
TF1 102 163 +61 M€
Bouygues Telecom 163 230 +67 M€
Bouygues SA et autres (16) (12) +4 M€
Résultat opérationnel courant du Groupe 333 453 +120 M€
     
CONTRIBUTION DES ACTIVITÉS AU RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT APRES LOYER DU GROUPE (millions d’euros) S1 2018 retraité S1 2019 Variation
Activités de construction 72 57 -15 M€
dont Bouygues Construction 168 173 +5 M€
dont Bouygues Immobilier 77 28 -49 M€
dont Colas (173) (144) +29 M€
TF1 100 161 +61 M€
Bouygues Telecom 150 217 +67 M€
Bouygues SA et autres (16) (11) +5 M€
Résultat opérationnel courant après Loyer du Groupe 306 424 +118 M€
       
CONTRIBUTION DES ACTIVITÉS AU RÉSULTAT OPÉRATIONNEL DU GROUPE (millions d’euros) S1 2018 retraité S1 2019 Variation
Activités de construction 84 64 -20 M€
dont Bouygues Construction 173 171 -2 M€
dont Bouygues Immobilier 78 29 -49 M€
dont Colas (167) (136) +31 M€
TF1 91 163 +72 M€
Bouygues Telecom 254 280 +26 M€
Bouygues SA et autres (16) (12) +4 M€
Résultat opérationnel du Groupe 413a 495b +82 M€

(a) Dont 11 M€ de charges non courantes chez TF1 correspondant à l’amortissement des droits audiovisuels réévalués dans le cadre de l’acquisition de Newen Studios et 91 M€ de produits non courants chez Bouygues Telecom (dont essentiellement 104 M€ de produits non courants liés à la plus-value de cession de sites et 18 M€ de charges non courantes liées au partage de réseau)(b) Dont 8 M€ de charges non courantes chez Bouygues Construction correspondant à des coûts de restructuration et 50 M€ de produits non courants chez Bouygues Telecom (dont essentiellement 47 M€ de produits non courants liés à la plus-value de cession de sites et 4 M€ de charges non courantes liées au partage de réseau)

     
CONTRIBUTION DES ACTIVITÉS AU RÉSULTAT OPÉRATIONNEL APRES LOYER DU GROUPE (millions d’euros) S1 2018 retraité S1 2019 Variation
Activités de construction 72 49 -23 M€
dont Bouygues Construction 168 165 -3 M€
dont Bouygues Immobilier 77 28 -49 M€
dont Colas (173) (144) +29 M€
TF1 89 161 +72 M€
Bouygues Telecom 241 267 +26 M€
Bouygues SA et autres (16) (11) +5 M€
Résultat opérationnel après Loyer 386a 466b +80 M€

(a) Dont 11 M€ de charges non courantes chez TF1 correspondant à l’amortissement des droits audiovisuels réévalués dans le cadre de l’acquisition de Newen Studios et 91 M€ de produits non courants chez Bouygues Telecom (dont essentiellement 104 M€ de produits non courants liés à la plus-value de cession de sites et 18 M€ de charges non courantes liées au partage de réseau)(b) Dont 8 M€ de charges non courantes chez Bouygues Construction correspondant à des coûts de restructuration et 50 M€ de produits non courants chez Bouygues Telecom (dont essentiellement 47 M€ de produits non courants liés à la plus-value de cession de sites et 4 M€ de charges non courantes liées au partage de réseau)

CONTRIBUTION DES ACTIVITÉS AU RÉSULTAT NET PART DU GROUPE (millions d’euros) S1 2018 retraité S1 2019 Variation
Activités de construction 56 35 -21 M€
dont Bouygues Construction 140 121 -19 M€
dont Bouygues Immobilier 41 13 -28 M€
dont Colas (125) (99) +26 M€
TF1 29 47 +18 M€
Bouygues Telecom 142 150 +8 M€
Alstom 73 33 -40 M€
Bouygues SA et autres (39) (40) -1 M€
Résultat net part du Groupe 261 225 -36 M€
ENDETTEMENT FINANCIER NET (-) / EXCÉDENT FINANCIER NET (+) PAR MÉTIER (millions d’euros) À fin déc. 2018 retraité À fin juin 2019 Variation  
Bouygues Construction 3 119 2 407 -712 M€  
Bouygues Immobilier (238) (577) -339 M€  
Colas (475) (1 544) -1 069 M€  
TF1 (28) (29) -1 M€  
Bouygues Telecom (1 275) (1 720) -445 M€  
Bouygues SA et autres (4 715) (4 742) -27 M€  
TOTAL (3 612) (6 205) -2 593 M€  
IFRS 16 obligations locatives (1 636) (1 642) -6 M€  
     
CONTRIBUTION DES ACTIVITÉS AUX INVESTISSEMENTS D’EXPLOITATION NETS (millions d’euros) S1 2018 retraité S1 2019 Variation
Activités de construction 220 209 -11 M€
dont Bouygues Construction 64 106 +42 M€
dont Bouygues Immobilier 4 6 +2 M€
dont Colas 152 97 -55 M€
TF1 88 114 +26 M€
Bouygues Telecom 461 454 -7 M€
Bouygues SA et autres 2 1 -1 M€
TOTAL 771 778 +7 M€
         
CONTRIBUTION DES ACTIVITÉS AU CASH-FLOW LIBRE AVANT BFRa DU GROUPE (millions d’euros) S1 2018 retraité S1 2019 Variation
Activités de construction (22) (98) -76 M€
dont Bouygues Construction 129 80 -49 M€
dont Bouygues Immobilier 29 (20) -49 M€
dont Colas (180) (158) +22 M€
TF1 73 113 +40 M€
Bouygues Telecom 33 73 +40 M€
Bouygues SA et autres (38) (50) -12 M€
TOTAL 46 38 -8 M€

(a) Voir nouvelle définition dans le glossaire page 13

 

GLOSSAIRE

Activités de construction : Bouygues Construction, Bouygues Immobilier et Colas

ABPU (Average Billing Per User) :

- Dans le Mobile, il est égal à la somme des chiffres d’affaires Mobile facturés au client pour les clients Grand Public et/ou Entreprise divisée par le nombre de clients moyen sur la période. Il ne prend pas en compte les cartes SIM MtoM et SIM gratuites.- Pour le Fixe, il est égal à la somme des chiffres d’affaires Fixe facturés au client pour les clients Grand Public (hors Entreprises) divisée par le nombre de clients moyen sur la période

BtoB (business to business) : décrit les activités d'échanges entre les entreprises.

Carnet de commandes (Bouygues Construction, Colas) : représente le volume d'activité traitée restant à réaliser pour les opérations ayant fait l'objet d'une prise de commande ferme, c'est-à-dire dont le contrat a été signé et est entré en vigueur (après l’obtention de l’ordre de service et la levée des conditions suspensives).

Carnet de commandes (Bouygues Immobilier) : il est composé du chiffre d’affaires des ventes notariées restant à réaliser et du montant du chiffre d’affaires total des réservations signées restant à notarier. En application de la norme IFRS 11, Bouygues Immobilier exclut de son carnet de commandes le chiffre d’affaires des réservations réalisées à travers des sociétés mises en équivalence (société en co-promotion en cas de contrôle conjoint).

Cash-flow libre : capacité d’autofinancement nette (déterminée après coût de l’endettement financier net, après charges d’intérêts sur obligations locatives et après impôts décaissés) diminuée des investissements nets d’exploitation ainsi que du remboursement des obligations locatives.

Cash-flow libre après BFR : capacité d’autofinancement nette (déterminée après coût de l’endettement financier net, après charges d’intérêts sur obligations locatives et après impôts décaissés) diminuée des investissements nets d’exploitation ainsi que du remboursement des obligations locatives.Il est calculé après variation du besoin en fonds de roulement lié à l’activité.  Le calcul du cash-flow libre par métier est présenté dans la note 11 « Information sectorielle » de l’annexe aux comptes consolidés au 30 juin 2019 disponible sur le site internet du Groupe Bouygues.

Chiffre d’affaires autre (Bouygues Telecom) : différence entre le chiffre d’affaires total de Bouygues Telecom et le chiffre d’affaires Services. Il comprend en particulier :- Les ventes de terminaux, d’accessoires, d’assurances ou autres- Les revenus d’itinérance- Les prestations de services autres que Telecom (construction de sites ou installation de lignes FTTH)- Le cofinancement publicitaire

Chiffre d’affaires Services (Bouygues Telecom) : il comprend :- Le chiffre d’affaires facturé au client qui intègre :

  • Dans le Mobile :
    • Pour les clients Grand Publics : le chiffre d’affaires des appels sortants (voix, SMS et données), des frais de mise en service, des services à valeur ajoutée
    • Pour les clients Entreprise : le chiffre d’affaires des appels sortants (voix, SMS et données), des frais de mise en service, des services à valeur ajoutée, ainsi que le chiffre d’affaires des services rendus aux Entreprises
    • Le chiffre d’affaires du Machine-To-Machine (MtoM)
    • Le chiffre d’affaires de l’itinérance (roaming visiteurs)
    • Le chiffre d’affaires réalisé avec les opérateurs de réseaux mobiles virtuels (MVNO);
  • Dans le Fixe :
    • Pour les clients Grand Public, le chiffre d’affaires des appels sortants, des services fixes haut débit, des services de télévision (notamment Video On Demand et TV Replay) et le chiffre d’affaires relatif aux frais de mise en service et à la location d’équipements
    • Pour les clients Entreprise, le chiffre d’affaires des appels sortants, des services fixes haut débit, des services de télévision (notamment Video On Demand et TV Replay) et le chiffre d’affaires relatif aux frais de mise en service et à la location d’équipements, ainsi que le chiffre d’affaires des services rendus aux Entreprises
    • Le chiffre d’affaires de vente en gros réalisé avec d’autres opérateurs de réseaux fixes ;

- Le revenu des appels entrants Voix et SMS- L’étalement de la subvention sur la durée de vie prévisionnelle du client, conséquence d’IFRS 15- L’activation, puis l’étalement sur la durée de vie prévisionnelle du client des chiffres d’affaires liées aux mises en services

Consommation 4G : données consommées sur les réseaux cellulaires 4G, hors Wi-Fi

EBITDA après Loyer : correspond au résultat opérationnel courant après Loyer (résultat opérationnel courant après prise en compte des charges d’intérêts sur obligations locatives) corrigé des dotations nettes aux amortissements des immobilisations corporelles et incorporelles, aux provisions et dépréciations ainsi que des effets liés aux prises et aux pertes de contrôle. Ces derniers concernent l’impact lié aux réévaluations des lots antérieurement détenus ou des lots conservés.

Excédent / Endettement financier net : la position de trésorerie du Groupe se calcule en tenant en compte la trésorerie et équivalents de trésorerie, les soldes créditeurs de banque, les dettes financières non courantes et courantes et les instruments financiers. L’endettement/excédent financier n’inclut pas les obligations locatives non courantes et courantes. Selon que ce solde est positif ou négatif, il s’agit respectivement d’un excédent financier net ou d’un endettement financier net. Les principaux éléments de variation de l’endettement net sont présentés en note 7 de l’annexe aux comptes consolidés au 30 juin 2019 disponible sur le site internet du Groupe Bouygues.

Evolution du chiffre d’affaires à périmètre et change constants :- A change constant : évolution après conversion du chiffre d’affaires en devises de la période en cours aux taux de change de la période de comparaison- A périmètre constant : évolution du chiffre d’affaires des périodes à comparer, recalculé de la façon suivante:   

  • En cas d’acquisition, est déduit de la période en cours le chiffre d’affaires de la société acquise qui n’a pas de correspondance dans la période de comparaison
  • En cas de cession, est déduit de la période de comparaison le chiffre d’affaires de la société cédée qui n’a pas de correspondance dans la période en cours 

FTTH (Fiber to the Home - Fibre jusqu’à l’abonné) : correspond au déploiement de la fibre optique depuis le nœud de raccordement optique (lieu d’implantation des équipements de transmission de l’opérateur) jusque dans les logements ou locaux à usage professionnel (définition Arcep)

Marge d’EBITDA après Loyer (Bouygues Telecom) : EBITDA après Loyer sur chiffre d’affaires Services

MtoM : les communications « machine à machine » ou « MtoM » consistent en la mise en relation de machines ou d’objets intelligents, ou entre un objet intelligent et une personne, avec un système d’information via des réseaux de communications mobiles généralement sans intervention humaine

Prises FTTH sécurisées : horizontal déployé ou en cours de déploiement ou commandé et ce, jusqu’au point de mutualisation 

Prises FTTH commercialisées : prises pour lesquelles l’horizontal et la verticale sont déployés et connectés via le point de mutualisation

Prise de commandes (Bouygues Construction, Colas) : une affaire est enregistrée dans la prise de commandes dès lors que le contrat est signé et entré en vigueur (obtention de l'ordre de service et levée de l'ensemble des conditions suspensives) et que le financement est mis en place. Le montant enregistré correspond au chiffre d’affaires à réaliser sur cette affaire.

Réservations en valeur (Bouygues Immobilier) : montant exprimé en euro de la valeur des biens immobiliers  réservés sur une période donnée.- Logements : somme des valeurs des contrats de réservation, unité et bloc, signés par les clients et validés en interne, nettes des désistements enregistrés. - Immeubles de bureaux : ils sont enregistrés dans les réservations à la vente notairePour les opérations immobilières réalisées en co-promotion :

  • Si Bouygues Immobilier détient le contrôle exclusif de la société de co-promotion (intégration globale), alors 100% des montants sont intégrés dans les réservations
  • S’il y a contrôle conjoint (société mise en équivalence), alors l’activité commerciale est enregistrée à hauteur de la quote-part détenue dans la société de co-promotion

Résultat opérationnel courant après Loyer : résultat opérationnel courant après prise en compte des charges d’intérêts sur obligations locatives

Résultat opérationnel après Loyer : résultat opérationnel après prise en compte des charges d’intérêts sur obligations locatives

RIP : Réseau d’Initiative Publique

Très Haut Débit : abonnements avec un débit crête descendant supérieur ou égal à 30 Mbits/s. Comprend les abonnements FTTH, FTTLA, box 4G et VDSL2 (définition Arcep)

Utilisateurs 4G : clients ayant utilisé le réseau 4G au cours des trois derniers mois (définition Arcep)

 

1 Cash-flow libre = CAF nette (déterminée après coût de l’endettement financier net, après charges d’intérêts sur obligations locatives et après impôts décaissés) diminuée des investissements nets d’exploitation ainsi que du remboursement des obligations locatives. Il est calculé avant variation du BFR.2 Cash-flow libre après BFR = CAF nette (déterminée après coût de l’endettement financier net, après charges d’intérêts sur obligations locatives et après impôts décaissés) diminuée des investissements nets d’exploitation ainsi que du remboursement des obligations locatives. Il est calculé après variation du BFR lié à l’activité et hors fréquences 5G.3 Après retraitement en 2018 du carnet d’Axione pour 0,7 Md€, faisant suite à la déconsolidation d’Axione en 2018 (cession de 49 % du capital d’Axione à Mirova le 31 décembre 2018)4 Après retraitement en 2018 du carnet de Smac pour 0,3 Md€ faisant suite à la cession de Smac en mai 20195 Etude Arcep d’octobre 20186 Moyenne annuelle du BEC, Baromètre Expérience Client, réalisé trimestriellement. Note de satisfaction client sur 200 (100 sur le Mobile, 100 sur le Fixe).

 

 

Pièce jointe

  • CP_résultats S1 2019_Bouygues_vf
Bouygues (XE:BYG)
Historical Stock Chart
Von Aug 2020 bis Sep 2020 Click Here for more Bouygues Charts.
Bouygues (XE:BYG)
Historical Stock Chart
Von Sep 2019 bis Sep 2020 Click Here for more Bouygues Charts.