Solide surperformance organique des ventes de 780PB dans un marché toujours sévèrement pénalisé par la pénurie de semi-conducteurs

Nanterre (France), le 26 octobre 2021

VENTES DU TROISIÈME TRIMESTRE 2021

SOLIDE SURPERFORMANCE ORGANIQUE DES VENTES DE 780 PB,

DANS UN MARCHÉ TOUJOURS SÉVÈREMENT PÉNALISÉ PAR LA PÉNURIE DE SEMI-CONDUCTEURS

  T3 2020* T3 2021 Variation 9 m 2020* 9 m 2021 Variation
Ventes du Groupe (en millions d’euros) 3 823 3 426 -10,4 % 9 907 11 208 +13,1 %
à périmètre et taux de change constants     -11,4 %     +15,1 %
Production automobile mondiale** (en 000 unités) 19 510 15 762 -19,2 % 48 283 53 203 +10,2 %

* Ventes de 2020 retraitées IFRS 5 (cf. annexe)** Prévisions d’IHS Markit du mois d’octobre 2021, avec le retraitement habituellement pratiqué par Faurecia, c’est-à-dire la mise en adéquation avec les chiffres de la CAAM pour la Chine

LES VENTES DU TROISIÈME TRIMESTRE ONT ATTEINT 3,4 MILLIARDS D’EUROS AVEC UNE FORTE SURPERFORMANCE DE 780 PB, DANS UN MARCHÉ TOUJOURS SÉVÈREMENT PÉNALISÉ PAR LA PÉNURIE DE SEMI-CONDUCTEURS ET LES « STOP AND GO » DE PRODUCTION QUI EN DÉCOULENT

  • Toutes les activités et les régions ont affiché une forte surperformance
  • Clarion Electronics et l’Asie ont enregistré une croissance organique de 7,3 % et 6,5 % respectivement

GUIDANCE POUR L’EXERCICE 2021 CONFIRMÉE, TELLE QUE RÉCEMMENT AJUSTÉELe 23 septembre, Faurecia a ajusté sa guidance pour l’exercice 2021 afin de refléter la forte réactualisation par IHS Markit de la prévision de production automobile mondiale, de 77 millions à 72 millions de véhicules, pour l’année 2021. Sur la base de cette prévision, Faurecia confirme ses objectifs financiers pour 2021, tels que récemment ajustés :

  • Ventes d’environ 15,5 milliards d’euros et forte surperformance organique des ventes > +600 pb
  • Marge opérationnelle comprise entre 6,0 % et 6,2 % des ventes
  • Cash-flow net d’environ 500 millions d’euros et ratio dette nette/EBITDA ≤ 1,5x en fin d’année

PROCESSUS D’ACQUISITION DE HELLA EN BONNE VOIE

  • Offre publique d’achat lancée le 27 septembre qui se terminera le 11 novembre
  • Approbation des autorités de la concurrence en cours ; confirmation d’un « closing » prévue début 2022
  • Faurecia et Hella ont lancé le projet « One » destiné à être prêt au moment du « closing »

Patrick KOLLER, Directeur général de Faurecia, a déclaré :

« L’environnement de marché est resté difficile au cours du trimestre écoulé, pénalisé par les conditions défavorables en matière de chaînes d’approvisionnement, notamment pour les semi-conducteurs, qui ont eu un impact négatif sur la production automobile et ont induit une grande volatilité dans les programmes des constructeurs automobiles.

Face à cet environnement, Faurecia a néanmoins enregistré une solide surperformance de ses ventes et confirme sa capacité à générer un fort levier opérationnel en 2021.

Outre la gestion rigoureuse de la performance à court terme, nous sommes également engagés dans la finalisation du processus d’acquisition de Hella et préparons nos entreprises à joindre leurs forces et à créer de la valeur pour l’ensemble de nos parties prenantes. »

  • Le Conseil d’administration, sous la présidence de Michel de Rosen, s’est réuni le 25 octobre 2021. Au cours de cette réunion, le Conseil d’administration a examiné le présent communiqué de presse.
  • Le résultat opérationnel présenté comme principal indicateur de performance de Faurecia est le résultat opérationnel avant amortissement des actifs incorporels acquis via le regroupement d’entreprises. Toutes les autres définitions sont expliquées à la fin du communiqué de presse sous la rubrique « Définitions des termes utilisés dans ce document ».
  • Tous les chiffres relatifs à la production automobile mondiale ou régionale se réfèrent aux prévisions IHS Markit d’octobre 2021, avec le retraitement habituellement pratiqué par Faurecia, c’est-à-dire la mise en adéquation avec les chiffres de la CAAM pour la Chine

VENTES DU GROUPE

IFRS 5 - Activités abandonnées ou en cours de cession

  • Le 18 février, Faurecia a annoncé avoir signé un protocole d’accord pour la vente de sa division AST (Acoustics and Soft Trim) et toutes les conditions sont réunies pour qualifier cette activité d’abandonnée, conformément à la norme IFRS 5.
  • Ainsi, depuis le début de l’année, les états financiers du Groupe pour 2021 excluent les chiffres de la division AST et les états financiers de 2020 ont été retraités et présentés en conséquence.
  • Un tableau en annexe présente les chiffres trimestriels retraités de 2020 ; seul Interiors, en ce qui concerne les activités, et l’Europe, en ce qui concerne les régions, sont affectés par ce retraitement.
  Troisième trimestre 9 mois
  Ventes Faurecia en millions d’euros  Prod. auto. mondiale en milliers de véhicules*  Ventes Faurecia en millions d’euros  Prod. auto. mondiale en milliers de véhicules* 
 
2020 tel que publié en 2020 3 874 19 510  10 044 48 283 
2020 retraité IFRS 5 3 823 9 907
Effet de change 39   -257  
% des ventes 1,0 %   -2,6 %  
Effet de périmètre 0   60  
% des ventes 0,0 %   0,6 %  
Croissance organique -436   1 499  
% des ventes -11,4 % -19,2 % 15,1 % 10,2 %
2021 3 426 15 762  11 208 53 203 
Variation en données publiées -10,4 % 13,1 %
* Source : IHS Markit, octobre 2021 (segment véhicules en adéquation avec les chiffres de la CAAM pour la Chine)

Au cours du trimestre écoulé, les ventes ont continué d’être sévèrement pénalisées par la pénurie de semi-conducteurs. Cela a été reflété par la baisse drastique, publiée le 16 septembre, par IHS Markit de son estimation de production automobile mondiale pour 2021 de 6 % ou 5 millions de véhicules (dont environ 2 millions sur le T3 et environ 3 millions sur le T4)

Les ventes du troisième trimestre 2021 ont atteint 3 426 millions d’euros, en baisse de 10,4 % en données publiées

  • Les ventes comprennent un effet de change positif de 39 millions d’euros, soit +1,0 % des ventes, principalement dû au yuan chinois par rapport à l’euro, et un effet périmètre neutre sur la période.

Les ventes du troisième trimestre 2021 sont en baisse organique de 11,4 %, mais l’ensemble des activités et des régions a enregistré une forte surperformance

  • Au niveau du Groupe, la surperformance s’est établie à 780 pb, comprenant un effet défavorable du mix géographique estimé à environ 450 pb, si bien que la surperformance sous-jacente avant l’effet défavorable du mix géographique s’inscrivait à environ 1 230 pb.
  • Toutes les activités ont affiché une solide surperformance proche de ou supérieure à 500 pb, notamment Clarion Electronics qui a enregistré une croissance organique de 7,3 % au cours du trimestre.
  • L’ensemble des régions a connu une forte surperformance, comprise entre 790 pb et plus de 2 000 pb, l’Asie enregistrant une croissance organique de 6,5 % durant le trimestre.

Les ventes sur les 9 premiers mois de 2021 ont atteint 11 208 millions d’euros, en hausse de 13,1 % en données publiées, y compris :

  • Un effet de change négatif de -257 millions d’euros, soit -2,6 % des ventes, principalement dû au dollar américain, au réal brésilien et à la livre turque.
  • Un effet de périmètre positif de 60 millions d’euros, soit +0,6 % des ventes, dû à un mois de consolidation de SAS (janvier), dont la consolidation a commencé en février 2020.

Les ventes sur les 9 premiers mois de 2021 ont augmenté de 15,1 % en organique, soit une surperformance de 490 pb.

VENTES PAR ACTIVITÉ

en millions d’euros Seating Interiors Clean Mobility Clarion Electr. Groupe
T3 2020 tel que publié en octobre 2020 1 500 1 170 1 023 181 3 874
T3 2020 retraité IFRS 5 1 500 1 119 1 023 181 3 823
Effet de change 19 5 13 1 39
% des ventes 1,3 % 0,5 % 1,3 % 0,6 % 1,0 %
Croissance organique -214 -127 -108 13 -436
% des ventes -14,3 % -11,3 % -10,5 % 7,3 % -11,4 %
T3 2021 1 305 997 928 195 3 426
Variation en données publiées -13,0 % -10,9 % -9,2 % 7,9 % -10,4 %

Seating (38 % des ventes du Groupe)

  • Les ventes sont en baisse organique de 14,3 % au troisième trimestre 2021, soit une surperformance de 490 pb par rapport à la production automobile mondiale (-19,2 %, source : IHS Markit, octobre 2021).
  • L’Europe et l’Amérique du Nord ont enregistré une baisse organique à deux chiffres des ventes, en raison de conditions de marché difficiles causées par la pénurie de semi-conducteurs.
  • Elles sont toutefois en hausse de 16,3 % en Asie, stimulées par les ventes auprès de constructeurs chinois et internationaux et par l’arrivée sur le marché chinois de nouveaux acteurs.
  • Après une contribution de 44 millions d’euros aux ventes du premier semestre, les démarrages de production ont contribué à hauteur de 57 millions d’euros au troisième trimestre et devraient contribuer à hauteur d’environ 140 millions d’euros au quatrième trimestre, en deçà des estimations initiales. Cette contribution plus faible aux ventes est due à l’environnement difficile actuel et la baisse des volumes clients, mais également aux difficultés opérationnelles rencontrées sur un nouveau projet dans le Michigan. Ces difficultés opérationnelles, principalement dues à l’instabilité de la main-d’œuvre, auront un impact sur la rentabilité de Seating au second semestre (qui devrait désormais être inférieure à celle du premier semestre), et elles seront résolues d’ici la fin de l’année.

Interiors (29 % des ventes du Groupe)

  • Les ventes sont en baisse organique de 11,3 % au troisième trimestre 2021, soit une solide surperformance de 790 pb par rapport à la production automobile mondiale (-19,2 %, source : IHS Markit, octobre 2021).
  • À l’instar de Seating, et pour la même raison, l’Europe et l’Amérique du Nord ont enregistré une réduction organique des ventes à deux chiffres.
  • Les ventes sont toutefois en hausse de 10,2 % en Asie, stimulées par les ventes auprès de Ford, d’un des principaux constructeurs de véhicules électriques aux États-Unis, et par l’arrivée sur le marché chinois de nouveaux acteurs.

Clean Mobility (27 % des ventes du Groupe)

  • Les ventes sont en baisse organique de 10,5 % au troisième trimestre 2021, soit une solide surperformance de 870 pb par rapport à la production automobile mondiale (-19,2 %, source : IHS Markit, octobre 2021).
  • L’Europe et l’Asie ont enregistré une baisse organique des ventes légèrement inférieure à 10 %, tandis que l’Amérique du Nord a affiché une baisse à deux chiffres.
  • Néanmoins, dans ces trois régions, les ventes ont surperformé la production automobile régionale d’au moins 500 pb.

Faurecia Clarion Electronics (6 % des ventes du Groupe)

  • Les ventes sont en croissance organique de 7,3 % au troisième trimestre 2021, soit une forte surperformance de 2 650 pb par rapport à la production automobile mondiale (-19,2 %, source : IHS Markit, octobre 2021).
  • Malgré la pénurie de semi-conducteurs qui a fortement pénalisé Clarion Electronics par rapport aux estimations de ventes initiales pour la période, cette croissance organique reflète la dynamique de ventes de Clarion Electronics. Il convient également de noter que Clarion Electronics a su éviter tout arrêt de production dans les usines de ses clients au cours de la période.
  • Toutes les régions ont enregistré une croissance organique, notamment l’Asie à la faveur de ventes en nette hausse auprès de constructeurs chinois.

VENTES PAR RÉGION

en millions d’euros Europe Am. du Nord Asie dont Chine Reste du monde Groupe
T3 2020 tel que publié en octobre 2020 1 728 1 097 903 679 147 3 874
T3 2020 retraité IFRS 5 1 677 1 097 903 679 147 3 823
Effet de change -4 -4 38 41 8 39
% des ventes -0,2 % -0,3 % 4,2 % 6,1 % 5,5 % 1,0 %
Croissance organique -334 -190 59 34 29 -436
% des ventes -19,9 % -17,3 % 6,5 % 5,0 % 19,9 % -11,4 %
T3 2021 1 339 903 1 000 755 184 3 426
variation en données publiées -20,1 % -17,5 % 10,7 % 11,1 % 25,5 % -10,4 %

Europe (39 % des ventes du Groupe)

  • Les ventes sont en baisse organique de 19,9 % au troisième trimestre 2021, soit une solide surperformance de 970 pb par rapport à la production automobile régionale (-29,6 %, source : IHS Markit, octobre 2021).
  • Cela reflète l’impact prononcé de la pénurie de semi-conducteurs sur la quasi-totalité des constructeurs, à l’exception de Daimler et des véhicules utilitaires, qui ont progressé sur un an

Amérique du Nord (26 % des ventes du Groupe)

  • Les ventes sont en baisse organique de 17,3 % au troisième trimestre 2021, soit une solide surperformance de 790 pb par rapport à la production automobile régionale (-25,2 %, source : IHS Markit, octobre 2021).
  • À l’instar de l’Europe, ces données reflètent l’impact prononcé de la pénurie de semi-conducteurs sur la quasi-totalité des constructeurs, à l’exception d’un des principaux constructeurs de véhicules électriques aux États-Unis et des véhicules utilitaires, qui ont progressé sur un an

L’Europe et l’Amérique du Nord ont été les deux régions les plus affectées par la pénurie de semi-conducteurs, comme en atteste la baisse cumulée de 400 000 unités des prévisions de production d’IHS Markit pour le troisième trimestre 2021, entre septembre et octobre.

Asie (29 % des ventes du Groupe)

  • Les ventes sont en croissance organique de 6,5 % au troisième trimestre 2021, soit une surperformance particulièrement solide de 2 030 pb par rapport à la production automobile régionale (-13,8 %, source : IHS Markit, octobre 2021).
  • Cette croissance a été alimentée par Seating, Interiors et Clarion Electronics ainsi que par la plupart des constructeurs (chinois et internationaux), à l’exception des groupes Volkswagen et General Motors.
  • En Chine, les ventes ont progressé de 5,0 % au troisième trimestre 2021, là encore une surperformance particulièrement solide de 1 950 pb par rapport à la production automobile régionale (-14,5 %, source : IHS Markit, octobre 2021).
  • Les ventes en Asie et en Chine ont largement dépassé les ventes pré-Covid du troisième trimestre 2019.

Reste du monde (6 % des ventes du Groupe)

  • Les ventes sont en croissance organique de 19,9 % au troisième trimestre.
  • En Amérique du Sud, qui représente environ deux tiers du total, la croissance organique des ventes a atteint 28,0 % au troisième trimestre 2021, soit une surperformance particulièrement solide de 3 900 pb par rapport à la production automobile régionale (-11,0 %, source : IHS Markit, octobre 2021).
  • Cette croissance en Amérique du Sud a été principalement alimentée par les ventes auprès du groupe Stellantis.

PROCESSUS D’ACQUISITION DE HELLA EN BONNE VOIE

L’offre de rachat auprès de l’ensemble des actionnaires de Hella a été lancée, comme prévu, le 27 septembre et se terminera le 11 novembre (minuit CET). Les résultats définitifs de l’offre de rachat seront publiés le 16 novembre à 10h00 (CET).

Pour rappel, Faurecia a déjà conclu un accord visant à acquérir auprès du pool familial sa participation de 60 % dans Hella. Faurecia ne dépendra pas des résultats définitifs de l’offre de rachat et le Groupe prévoit ainsi de mettre en place des synergies dès le premier jour.

Le document d’offre et toutes les autres informations relatives à l’offre de rachat sont publiés sur le site Internet dédié : www.faurecia-offer.com

L’approbation des autorités de réglementation compétentes est en cours et la clôture de l’opération est toujours attendue début 2022, tel qu’anticipé le 14 août lorsque l’accord a été annoncé.

En septembre, Faurecia et Hella ont lancé le projet « One » afin d’être prêt au moment du « closing ». Ses deux principaux objectifs sont les suivants :

  1. S’assurer que le Groupe combiné est prêt d’un point de vue opérationnel dès le premier jour post closing » : la gouvernance et l’organisation post-clôture sont préparées minutieusement et convenues au préalable pour garantir un lancement rapide, soutenu par les systèmes et les processus adéquats,
  2. Préparer des plans de synergie pour une mise en place dès le premier jour : les objectifs de synergie sont convertis en plans d’action très détaillés pour garantir une exécution rapide dès le premier jour et un impact immédiat sur le compte de résultat.

  GUIDANCE POUR L’EXERCICE 2021 CONFIRMÉE, TELLE QUE RÉCEMMENT AJUSTÉE

Le 23 septembre, Faurecia a ajusté sa guidance pour l’exercice 2021 afin de refléter la forte réactualisation par IHS Markit de la prévision de production automobile mondiale, de 77 millions à 72 millions de véhicules, pour l’année 2021. Cette forte réduction par IHS Markit est principalement due à un impact plus important qu’attendu de la pénurie de semi-conducteurs qui génère une forte volatilité des programmes de production des constructeurs.

Sur la base de cette prévision, Faurecia confirme ses objectifs financiers pour 2021, tels qu’ajustés le 23 septembre :

  • Ventes d’environ 15,5 milliards d’euros et forte surperformance organique des ventes > +600 pb
  • Marge opérationnelle comprise entre 6,0 % et 6,2 % des ventes
  • Cash-flow net d’environ 500 millions d’euros et ratio Dette nette/EBITDA ≤ 1,5x en fin d’année

Cette guidance confirme le fort levier opérationnel de Faurecia et l’efficience de ses actions de résilience.

L’hypothèse de Faurecia concernant la production automobile mondiale en 2021 suppose l’absence de nouveau confinement de grande ampleur susceptible de perturber la production ou les ventes au détail dans toute région de production automobile lors du dernier trimestre de l’année.

Tous les objectifs financiers sont basés sur des taux de change moyens en 2021 de 1,20 pour la paire USD/€ et de 7,73 pour la paire CNY/€.

Une conférence téléphonique dédiée aux analystes financiers et aux médias se tiendra aujourd’hui à 8h00 (heure de Paris).

Numéros d’appel :

  • France :                        +33 (0)1 76 70 07 94
  • Royaume-Uni :                 +44 (0)207 192 8000
  • États-Unis :          +1 (631) 510 7495

Aucun code d’accès n’est nécessaire. La présentation financière accompagnant la conférence téléphonique sera disponible aujourd’hui à partir de 7h30 (heure de Paris) sur le site Internet de Faurecia : www.faurecia.com et pourra également être consultée à partir du lien suivant : https://edge.media-server.com/mmc/p/x9kyi4u7

Une rediffusion sera disponible dès que possible après la visioconférence.

Calendrier21 février 2022 :        Résultats de l’exercice 2021 (avant ouverture des marchés).                

ContactsPresseVictoria CHANIALVP Exécutive Communication GroupeTél: +33 (0)1 72 36 72 58victoria.chanial@faurecia.com        

Eric FOHLEN-WEILLDirecteur de la Communication CorporateTél: +33 (0)1 72 36 72 58eric.fohlen-weill@faurecia.com

Analystes/InvestisseursMarc MAILLETDirecteur des Relations InvestisseursTél: +33 (0)1 72 36 75 70marc.maillet@faurecia.com  Matthieu FERNANDEZAdjoint des Relations InvestisseursTél: +33 (0)6 22 02 11 54matthieu.fernandez@faurecia.com   

À propos de FaureciaFondé en 1997, Faurecia est devenu un acteur majeur de l’industrie automobile mondiale. Avec 248 sites industriels, 37 centres de R&D et 115 500 collaborateurs répartis dans 37 pays, Faurecia est un leader mondial dans ses quatre domaines d’activités : Seating, Interiors, Clarion Electronics et Clean Mobility. Son offre technologique forte fournit aux constructeurs automobiles des solutions pour le Cockpit du futur et la Mobilité durable. En 2019, le Groupe a réalisé 17,8 milliards d’euros de chiffre d’affaires. Faurecia est coté sur le marché Euronext Paris. Pour en savoir plus : www.faurecia.com

AVERTISSEMENTLe présent communiqué contient des déclarations prospectives relatives à Faurecia. Ces déclarations incluent des tendances ou des objectifs et ne peuvent être interprétées comme constituant des prévisions concernant les résultats futurs de Faurecia ou tout autre indicateur de performance. Dans certains cas, ces déclarations prospectives peuvent être identifiées par des termes tels que « estimer », « s’attendre à », « anticiper », « projeter », « planifier », « avoir l’intention de », « objectif », « croire », « prévoir », « envisager », « probable », « possible », « devrait », « cibler », « viser », « pourrait », « fera », « prédire », « continuer » « convaincu », « confiant », le négatif ou la forme plurielle de ces mots et autres termes similaires. Les déclarations prospectives contenues dans le présent document comprennent, sans toutefois s’y limiter, des projections financières et des estimations ainsi que leurs hypothèses, suppositions et conventions sous-jacentes concernant la conduite de l’activité de Faurecia ainsi que la marche, l’orientation et la performance future des activités de Faurecia.Bien que Faurecia considère que ces hypothèses sont établies sur des bases raisonnables, les investisseurs sont avertis du fait que ces déclarations prospectives sont soumises à divers risques, connus ou inconnus, incertitudes et d’autres facteurs, qui pourraient être hors du contrôle de Faurecia, et qui pourraient entraîner un écart significatif entre les résultats effectifs et ceux anticipés dans ces déclarations prospectives. Pour une description détaillée de ces risques, incertitudes et autres facteurs, veuillez-vous référer aux documents déposés auprès de l’Autorité des marchés financiers (« AMF »), aux communiqués de presse, aux présentations et, notamment, à ceux décrits à la section 2. « Facteurs de risques et gestion » du document d’enregistrement universel pour l’exercice clos le 31 décembre 2020 de Faurecia déposé auprès de l’AMF le 11 mars 2021 sous le numéro D. 21-0112 (dont une version est disponible sur le site www.faurecia.com).Sous réserve des exigences réglementaires, Faurecia ne s’engage pas à publier des mises à jour des informations prospectives, que ce soit à la suite de nouvelles informations, à des événements futurs ou à tout autre élément. Toute information relative aux performances passées mentionnées dans ce communiqué de presse ne présage pas des performances futures. Rien dans le présent communiqué ne doit être interprété comme une recommandation d’investissement ou un conseil juridique, fiscal, d’investissement ou comptable.Le présent communiqué ne constitue ni ne doit être interprété comme constituant une offre de vente ou une sollicitation d’offre d’achat de titres Faurecia.

ANNEXES

Définitions des termes utilisés dans ce document

Croissance des ventes

L’évolution des ventes de Faurecia sur un an comprend trois éléments :

  • un « effet de change » calculé en appliquant les taux de change moyens de la période aux ventes de l’année précédente,
  • un « effet de périmètre » (acquisition/cession) ;
  • et la « croissance à taux de change constants ».

Faurecia définit l’effet de périmètre comme l’ensemble des acquisitions et cessions dont les ventes annuelles dépassent 250 millions d’euros.

Les autres acquisitions dont le montant des ventes est inférieur à ce seuil sont considérées comme des « acquisitions bolt-on » et sont comprises dans la « croissance à taux de change constants ».

Au troisième trimestre 2021, il n’y a eu aucun effet des « acquisitions bolt-on » ; en conséquence, la « croissance à taux de change constants » est équivalente à la croissance des ventes à périmètre et taux de change constants également présentée comme une « croissance organique ».

IFRS 5 – ACTIVITÉS ABANDONNÉES OU EN COURS DE CESSION

Le 18 février, Faurecia a annoncé avoir signé un protocole d’accord pour la vente de sa division AST (Acoustics and Soft Trim) et toutes les conditions sont réunies pour qualifier cette activité d’abandonnée, conformément à la norme IFRS 5.

Ainsi, les ventes du Groupe en 2021 excluent les ventes de la division AST et les périodes précédentes sont retraitées et présentées en conséquence.

Ce retraitement n’affecte que l’activité Interiors et la région Europe.

Ventes (en millions d’euros) T1 2020 T2 2020 S1 2020 T3 2020 T4 2020 S2 2020 2020
telles qu’annoncées précédemment 3 739 2 431 6 170 3 874 4 610 8 484 14 654
retraitées IFRS 5 3 678 2 406 6 084 3 823 4 538 8 361 14 445

Pièce jointe

  • Faurecia Q3 2021 Sales FR def
Faurecia (BIT:EO)
Historical Stock Chart
Von Okt 2021 bis Nov 2021 Click Here for more Faurecia Charts.
Faurecia (BIT:EO)
Historical Stock Chart
Von Nov 2020 bis Nov 2021 Click Here for more Faurecia Charts.