Faits saillants du troisième trimestre de 2022

  • Les revenus ont connu une hausse de 55,4 % pour atteindre 109,7 M$, comparativement à 70,6 M$ pour le même trimestre de l'exercice précédent. Si le taux de change du dollar américain était constant, la hausse, en pourcentage, se serait établie à 57,0 %.
  • Le BAIIA ajusté1 s'est accru de 97,0 % pour s'établir à 4,5 M$, ou à 4,1 % en pourcentage des revenus, et ce, par rapport à 2,3 M$, ou à 3,2 % en pourcentage des revenus, pour le même trimestre de l'exercice précédent.

  • La marge brute a connu une hausse de 38,3 % pour s'établir à 28,3 M$, comparativement à 20,4 M$ pour le même trimestre de l'exercice précédent.

  • La marge brute pour le troisième trimestre, en pourcentage des revenus, s'est chiffrée à 25,8 %, ou à 28,1 % en excluant les impacts de l'acquisition en avril 2021 de R3D Conseil inc. (« R3D ») (« l'acquisition de R3D »), par rapport à 28,9 % au même trimestre de l'exercice précédent.

  • Les charges de vente, générales et administratives, en pourcentage des revenus, se sont établies à 22,8 %, ce qui correspond à une baisse par rapport à 28,9 % au même trimestre de l'exercice précédent.

  • La perte nette a connu une baisse pour s'établir à 3,5 M$, ou à 0,04 $ par action, alors qu'elle atteignait 4,8 M$, ou 0,08 $ par action, pour le même trimestre de l'exercice précédent.

  • Les nouveaux contrats1 pour le T3 ont totalisé 125,2 M$, ce qui s'est traduit par un ratio nouveaux contrats-facturation1 de 1,14 pour le trimestre. Les nouveaux contrats1 au cours des douze derniers mois ont totalisé 1 017,4 M$, ce qui comprend la valeur estimée de 600,0 M$ des deux contrats à long terme signés dans le cadre de l'acquisition de R3D, ce qui s'est traduit par un ratio nouveaux contrats-facturation1 de 2,57.

  • Situation financière solide, avec des flux de trésorerie nets découlant des activités d'exploitation de plus de 10,1 M$ au cours du troisième trimestre, de nouveaux prêts garantis qui s'élèvent à 8,6 M$ pour le financement des crédits d'impôt remboursables et la diminution de l'utilisation de la facilité de crédit renouvelable garantie de premier rang, laquelle est passée de 56,2 M$ au trimestre précédent à 25,8 M$.

  • Livraison avec succès de 27 projets de solutions infonuagiques d'entreprise.

  • Acquisition, après la clôture du trimestre, de Vitalyst, un fournisseur de premier plan de services d'apprentissage en ligne et de gestion du changement, via sa plateforme exclusive Adaptative LearningTM, offerte par abonnement et à la demande.

MONTRÉAL, le 10 févr. 2022 /CNW Telbec/ - Groupe Alithya inc. (TSX : ALYA) (NASDAQ : ALYA) (« Alithya » ou la « Société »), a publié aujourd'hui ses résultats pour le troisième trimestre de l'exercice 2022 clos le 31 décembre 2021. Tous les montants sont en dollars canadiens, à moins d'indication contraire.

Sommaire des résultats financiers du troisième trimestre :

Faits saillants

(en milliers de dollars, sauf les pourcentages de marges)

T3 E2022

T3 E2021

Revenus

109 713

70 606

Marge brute

28 257

20 428

Marge brute (%)

25,8 %

28,9 %

BAIIA ajusté1

4 514

2 290

Marge du BAIIA ajusté1 (%)

4,1  %

3,2  %

Perte nette

(3 486)

(4 793)

1

Il s'agit de mesures non conformes aux IFRS. Veuillez vous reporter à la rubrique « Mesures non conformes aux IFRS » à la fin du présent communiqué et dans le rapport de gestion pour obtenir de plus amples renseignements et les montants du calcul.

Citation de M. Paul Raymond, président et chef de la direction d'Alithya

« Je suis très fier d'annoncer que nous avons encore une fois atteint des records au cours du troisième trimestre en ce qui concerne les revenus, en affichant une croissance de plus de 55 % d'un exercice à l'autre. De plus, au cours de ce même trimestre, notre croissance interne de premier plan s'est maintenue dans notre secteur d'activité, et ce, dans toutes les zones géographiques où nous sommes présents. Malgré l'incidence des périodes d'indisponibilité des membres de nos équipes en raison de la COVID-19 et des vacances amplement méritées qu'ont pris bon nombre de nos professionnels en décembre, nous avons affiché des données records ce trimestre en ce qui a trait aux heures facturables et aux mises en service de solutions infonuagiques d'entreprise. Aux États-Unis, notre pratique Oracle a connu son meilleur trimestre en ce qui concerne les nouveaux contrats, un résultat qui découle en grande partie de l'accélération des échéanciers des clients du secteur des soins de santé quant à leur transformation numérique.

De plus, nous avons terminé l'intégration opérationnelle et administrative de R3D au troisième trimestre. Nous avons également continué d'intensifier le démarrage de projets associés aux contrats à long terme avec Québecor et Beneva obtenus dans le cadre de cette acquisition, contrats qui devraient générer des revenus totaux estimatifs de 600 M$, ou plus, au cours des 10 prochaines années.

En ce qui concerne les activités de fusions et d'acquisitions, l'acquisition récente de Vitalyst nous enthousiasme. Vitalyst est une société américaine du secteur de l'apprentissage et du perfectionnement de la main-d'œuvre qui est un partenaire Microsoft Gold primé. La plateforme phare d'apprentissage en ligne de Vitalyst, Adaptive LearningTM, est en très bonne position pour profiter de l'expansion récente du marché de la formation en ligne et pour répondre aux besoins des télétravailleurs. Cette nouvelle offre viendra compléter parfaitement notre pratique de solutions infonuagiques d'entreprise, car nos clients pourront ainsi adopter plus rapidement les technologies numériques dans lesquelles ils ont investi.

Au troisième trimestre, nous avons embauché 190 nouveaux employés afin que nos équipes obtiennent des renforts pour réaliser leurs futurs nouveaux projets qui s'annoncent des plus excitants. Il est important de noter que le nombre de postes affichés au cours du troisième trimestre a connu une hausse de 92 % par rapport à la même période de l'exercice précédent.

Enfin, pour résumer le troisième trimestre, nous pouvons dire que même si nous avons déclaré un nombre plus élevé qu'à l'habitude d'heures non facturables vers la fin du trimestre, de nombreux indicateurs continuent de valider notre stratégie à long terme. Nous gardons plus que jamais le cap sur notre plan stratégique, soit d'atteindre des revenus de 600 M$ et un BAIIA1 entre 9 % et 13 % d'ici la fin de notre cycle de trois ans. »

Résultats du troisième trimestre

Revenus

Pour le trimestre clos le 31 décembre 2021, les revenus ont atteint 109,7 M$, dont 15,4 M$ découlent de l'acquisition de R3D, ce qui représente une augmentation de 39,1 M$, ou de 55,4 %, par rapport aux 70,6 M$ constatés pour le trimestre clos le 31 décembre 2020. Si le taux de change du dollar américain était constant, la hausse, en pourcentage, se serait établie à 57,0 %. Exception faite des conséquences de l'acquisition de R3D, les revenus ont connu une hausse de 33,5 % pour la même période, ou de 35,1 %, sans fluctuation du taux de change.

Pour le trimestre clos le 31 décembre 2021, les revenus tirés des activités au Canada se sont élevés à 72,1 M$, ce qui correspond à une hausse de 32,1 M$, ou de 80,2 %, par rapport aux revenus de 40,0 M$ pour le trimestre clos le 31 décembre 2020. L'augmentation des revenus est principalement attribuable à la croissance interne dans tous les secteurs, à la reprise des niveaux d'activité en général et aux revenus de 15,4 M$ tirés de l'acquisition de R3D, ainsi qu'à la croissance générée par les deux contrats à long terme signés dans le cadre de l'acquisition de R3D. Tous les nouveaux contrats de clients, notamment les deux contrats à long terme, et les nouveaux employés en lien avec R3D, ainsi que les revenus associés, en vue de l'intégration administrative de celle-ci, ont été généralement comptabilisés au titre des autres entités canadiennes du Groupe, ce qui se traduit par une transition graduelle de ses niveaux d'activité jusqu'à l'achèvement de l'intégration à la fin du trimestre en cours. Sur une base séquentielle, les revenus tirés des activités au Canada ont augmenté de 6,0 M$ par rapport à 66,1 M$ pour le deuxième trimestre de l'exercice en cours.

Les revenus tirés des activités aux États-Unis ont atteint 33,7 M$ pour le trimestre clos le 31 décembre 2021, ce qui représente une hausse de 6,1 M$, ou de 22,2 %, par rapport aux revenus de 27,6 M$ pour le trimestre clos le 31 décembre 2020. La croissance interne dans tous les secteurs de l'entreprise, et la reprise des niveaux d'activité en général ont été partiellement contrebalancées par l'effet négatif des variations du taux de change entre les périodes. Les revenus auraient atteint 34,9 M$ avec un taux de change constant du dollar américain, ce qui aurait entraîné une hausse interne de 26,4 % sans fluctuation du taux de change.

À l'international, les revenus ont connu une hausse de 29,1 % pour s'établir à 3,8 M$, comparativement à 3,0 M$ pour le trimestre correspondant de l'exercice précédent, en raison principalement de la reprise des niveaux d'activité en général. Cette hausse a été partiellement contrebalancée par l'effet négatif des variations du taux de change entre les deux périodes.

Marge brute

La marge brute s'est chiffrée à 28,3 M$ pour le trimestre clos le 31 décembre 2021, ce qui correspond à une hausse de 7,9 M$, ou de 38,3 %, par rapport à la marge brute de 20,4 M$ pour le trimestre clos le 31 décembre 2020. Pour le trimestre clos le 31 décembre 2021, la marge brute en pourcentage des revenus a diminué pour s'établir à 25,8 %, comparativement à 28,9 % pour le trimestre clos le 31 décembre 2020. Toutefois, si l'on exclut l'incidence de l'acquisition de R3D, la marge brute en pourcentage des revenus aurait été de 28,1 % pour le trimestre clos le 31 décembre 2021.

Tel qu'il a été expliqué ci-dessus, la diminution en pourcentage résulte en partie de la baisse de la marge brute des activités au Canada en raison de l'acquisition de R3D, dont les revenus sur une base historique proviennent, dans une plus grande proportion, de contractuels dont le travail est facturé, ce qui entraîne des marges plus faibles. De plus, le pourcentage de la marge brute a diminué dans d'autres secteurs de l'entreprise, en raison d'une hausse des revenus tirés de contractuels par rapport aux revenus tirés d'employés permanents, une conséquence du resserrement du marché du travail, de la hausse des coûts pour certains projets de clients au Canada et aux États-Unis et de la baisse des revenus tirés de logiciels, lesquels présentent des marges plus élevées.

Charges de vente, générales et administratives

Les charges de vente, générales et administratives totales, en pourcentage des revenus consolidés, se sont établies à 22,8 % pour le trimestre clos le 31 décembre 2021, par rapport à 28,9 % pour la même période de l'exercice précédent. Pour le trimestre clos le 31 décembre 2021, les charges de vente, générales et administratives se sont chiffrées à 25,0 M$, ce qui représente une augmentation de 4,6 M$, ou de 22,4 %, par rapport à 20,4 M$ pour le trimestre clos le 31 décembre 2020.

BAIIA ajusté1

Le BAIIA ajusté1 s'est chiffré à 4,5 M$ pour le trimestre clos le 31 décembre 2021, ce qui représente une hausse de 2,2 M$ par rapport à 2,3 M$ pour le trimestre clos le 31 décembre 2020. L'apport de l'acquisition de R3D et de l'augmentation de la marge brute ont été partiellement contrebalancés par l'augmentation des charges de vente, générales et administratives. La marge du BAIIA ajusté1 s'est établie à 4,1 % pour le trimestre clos le 31 décembre 2021, par rapport à 3,2 % pour le trimestre clos le 31 décembre 2020.

Perte nette

La perte nette pour le trimestre clos le 31 décembre 2021 s'est élevée à 3,5 M$, soit une amélioration de 1,3 M$, comparativement à 4,8 M$ pour le trimestre clos le 31 décembre 2020. Cette diminution de la perte s'explique par une hausse de la marge brute, partiellement contrebalancée par une hausse des charges de vente, générales et administratives, une hausse de l'amortissement, une hausse des charges financières nettes, une hausse des coûts d'acquisition et d'intégration d'entreprises et une baisse du recouvrement d'impôts au cours du trimestre clos le 31 décembre 2021, comparativement au trimestre clos le 31 décembre 2020.

Liquidité et ressources en capital

Au cours du trimestre, Alithya a conclu de nouveaux prêts garantis avec Investissement Québec qui s'élèvent à 8,6 M$ pour le financement des crédits d'impôt remboursables et la facilité de crédit a été portée à un maximum de 125,0 M$.

Les flux de trésorerie nets découlant des activités d'exploitation se sont élevés à 10,1 M$ pour le trimestre clos le 31 décembre 2021, ce qui reflète des variations favorables des éléments hors trésorerie du fonds de roulement de 7,8 M$ et représente une hausse par rapport aux flux de trésorerie nets découlant des activités d'exploitation de 0,9 M$ pour la même période de l'exercice précédent.

L'emprunt bancaire net1 a atteint 14,0 M$, ce qui représente une baisse par rapport à 21,1 M$ au 31 mars 2021. Le montant total de la dette à long terme au 31 décembre 2021 a connu une hausse de 6,6 M$ pour se chiffrer à 61,6 M$, par rapport à 55,0 M$ au 31 mars 2021. La hausse est principalement attribuable au prêt subordonné non garanti de 10,0 M$, aux prêts garantis de 8,6 M$ pour le financement des crédits d'impôt remboursables, partiellement contrebalancés par la comptabilisation de l'annulation des billets à ordre non garantis au titre du PPP de 6,0 M$ et à une diminution de 5,3 M$ à l'égard de prélèvements sur la facilité de crédit. La hausse de la dette à long terme a été affectée au financement des activités et a donné lieu à une hausse de 1,8 M$ de la trésorerie.

Résultats de la période de neuf mois

Les revenus ont augmenté pour s'établir à 317,9 M$, par rapport à 209,7 M$ à l'exercice précédent. Si l'on exclut l'acquisition de R3D, la hausse des revenus a atteint 266,9 M$; la marge brute s'est chiffrée à 85,1 M$, ou à 26,8 %, par rapport à 59,6 M$, ou à 28,4 % à l'exercice précédent; le BAIIA ajusté1 s'est élevé à 16,6 M$, ou à 5,2 %, par rapport à 6,4 M$, ou à 3,0 % à l'exercice précédent; la perte d'exploitation s'est chiffrée à 7,5 M$, comparativement à 14,4 M$ à l'exercice précédent; et la perte nette s'est établie à 8,3 M$, ou 0,10 $ par action, comparativement à 14,8 M$, ou 0,25 $ par action à l'exercice précédent, pour des raisons similaires à celles indiquées pour le troisième trimestre.

Programme d'offre publique de rachat dans le cours normal des activités

Le 14 septembre 2021, la Société a annoncé l'exécution d'une offre publique de rachat. Conformément à l'offre publique de rachat, la Société pourra racheter, à des fins d'annulation, jusqu'à 5 462 572 actions à droit de vote subalterne de catégorie A jusqu'au 19 septembre 2022, ce qui représente 10 % du flottant de la Société à la clôture des marchés le 8 septembre 2021. Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez vous reporter au communiqué de presse publié le 15 septembre dernier qui porte sur l'annonce de l'offre publique de rachat.

Au cours de la période de neuf mois close le 31 décembre 2021, Alithya a racheté et annulé 230 600 actions à droit de vote subalterne de catégorie A au titre du régime de rachat d'actions de la Société, pour une contrepartie totale en espèces de 767 000 $.

Perspectives

Comme le contexte entourant la pandémie de COVID-19 continue d'évoluer, la direction est encouragée par les nouveaux contrats1 importants constants et la demande soutenue de ses clients. La priorité de la Société demeure la protection de ses employés, de ses clients et de la Société. Toutefois, en dépit de la pandémie en cours, la Société a démontré sa capacité à gérer la crise et à maintenir le cap sur son plan stratégique, qui a pour objectif de confirmer la position de l'entreprise, soit de devenir un chef de file en Amérique du Nord dans le domaine de la transformation numérique.

Selon ce plan, l'ampleur et l'envergure consolidées que prendra Alithya devraient lui permettre d'étendre ses activités sur le plan géographique, d'approfondir son expertise, de diversifier son offre intégrée et de se positionner dans la chaîne de valeur pour cibler les segments des services de TI qui connaissent l'essor le plus rapide. La spécialisation d'Alithya dans le domaine des technologies numériques et l'approche flexible qu'elle applique pour déployer des solutions d'entreprise et offrir des solutions adaptées à des objectifs d'affaires précis répondent directement aux attentes des clients. Plus précisément, Alithya a mis au point un plan à trois volets qui se détaille comme suit :

  • Augmenter son ampleur avec de la croissance interne et des acquisitions stratégiques;

  • Atteindre un des meilleurs taux d'engagement du personnel;

  • Fournir aux investisseurs, aux partenaires et aux parties prenantes un rendement du capital investi croissant à long terme.

Événements postérieurs

Le 31 janvier 2022, Alithya a acquis la totalité des titres de participation émis et en circulation de Vitalyst, LLC (« Vitalyst ») (l'« acquisition de Vitalyst »), une société américaine spécialisée dans l'expérience employé et le changement transformationnel.

L'acquisition de Vitalyst a été réalisée pour une contrepartie totale de 50,2 M$ US (64,0 M$), ce qui inclut l'hypothèse relative à l'estimation des obligations locatives de 3,2 M$ US (4,1 M$) au titre d'IFRS 16, et comprend un montant en espèces de 46,0 M$ US (58,5 M$), sous réserve d'ajustements relatifs au fonds de roulement et à d'autres ajustements, ainsi qu'une clause d'indexation sur le résultat potentiel pouvant atteindre 1,0 M$ US (1,3 M$) exigible avant le 31 mai 2023. Le prix d'achat et les coûts liés à la transaction ont été financés au moyen d'un placement privé de 6 514 658 actions à droit de vote subalterne de catégorie A auprès d'une société contrôlée par un administrateur et de 1 628 664 actions à droit de vote subalterne de catégorie A auprès d'Investissement Québec, au prix de 3,07 $ l'action dans les deux cas, pour un produit brut de 25,0 M$, 7,5 M$ prélevés sur le prêt subordonné non garanti et de disponibilité dans le cadre de la facilité de crédit modifiée de la Société.

Énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des énoncés qui pourraient constituer de l'« information prospective » au sens des lois canadiennes sur les valeurs mobilières applicables et des « énoncés prospectifs » au sens attribué à « forward looking statements » dans la loi américaine intitulée Private Securities Litigation Reform Act of 1995 et d'autres dispositions applicables portant sur les règles refuges américaines (collectivement, les « énoncés prospectifs »). Les énoncés qui ne se rapportent pas exclusivement à des faits historiques ainsi que les énoncés portant sur les attentes de la direction à l'égard de la croissance, des résultats d'exploitation et du rendement futur et des perspectives d'affaires d'Alithya, et d'autres énoncés portant sur la stratégie commerciale et les plans d'Alithya ou se rapportant à des caractérisations de situations ou d'événements futurs constituent des énoncés prospectifs. Ces énoncés renferment souvent les termes et expressions « s'attend à », « entend », « prévoit », « prédit », « croit », « cherche à », « estime », « peut », « doit », « continue », « projette », « cible » et des termes ou expressions similaires ou des variantes de ceux-ci, ainsi que des verbes au futur ou au conditionnel, mais ce ne sont pas tous les énoncés prospectifs qui contiennent ces termes et expressions particuliers.

Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse font état, notamment, de renseignements ou de déclarations au sujet des éléments suivants : i) notre capacité à générer des revenus suffisants pour soutenir nos activités; ii) notre capacité à tirer parti des occasions d'affaires et à atteindre nos objectifs fixés dans notre plan stratégique couvrant les trois à cinq prochaines années; iii) notre aptitude à développer de nouvelles activités, à élargir l'étendue de notre gamme de services et à conclure de nouveaux contrats; iv) notre stratégie, nos activités futures et nos perspectives d'avenir; v) notre besoin de réunir des capitaux additionnels et nos estimations concernant nos besoins futurs en matière de financement et d'immobilisations; vi) nos attentes concernant notre rendement financier, y compris nos revenus, notre rentabilité, nos travaux de recherche et de développement, nos frais, nos marges brutes, nos liquidités, nos ressources en capital et nos dépenses en immobilisations; vii) notre capacité à réaliser les synergies ou les économies de coûts prévues liés à l'intégration de nos acquisitions d'entreprises; et viii) les répercussions de la pandémie de COVID-19 et des mesures d'intervention connexes sur nos activités commerciales, nos résultats financiers et notre situation financière et ceux de nos clients, ainsi que sur l'économie en général.

Les énoncés prospectifs visent uniquement à aider notamment les investisseurs à comprendre les objectifs, les stratégies et les perspectives d'affaires d'Alithya ainsi que son cadre d'exploitation prévu, et pourraient ne pas convenir à d'autres fins. Même si la direction estime que les attentes projetées dans les énoncés prospectifs d'Alithya étaient raisonnables à la date à laquelle ceux-ci ont été formulés, il n'en demeure pas moins que les énoncés prospectifs reposent sur des opinions, des hypothèses et des estimations établies par la direction et, par conséquent, sont assujettis à divers risques et incertitudes et à d'autres facteurs, dont bon nombre échappent à la volonté d'Alithya et qui pourraient faire en sorte que les événements ou les résultats réels diffèrent sensiblement de ceux qui sont indiqués, de façon expresse ou implicite, dans ces énoncés. Ces risques et incertitudes comprennent, notamment, les facteurs énoncés dans la rubrique « Risques et incertitudes » de notre rapport de gestion pour le trimestre clos le 31 décembre 2021 et de notre rapport de gestion pour l'exercice clos le 31 mars 2021, ainsi que dans les autres documents rendus publics par Alithya, y compris les documents déposés auprès des autorités en valeurs mobilières du Canada et des États-Unis à l'occasion et que l'on peut consulter sur SEDAR, à l'adresse www.sedar.com, et sur EDGAR, à l'adresse www.sec.gov. D'autres risques et incertitudes dont Alithya n'a actuellement pas connaissance ou qu'elle juge actuellement comme étant négligeables pourraient avoir une incidence défavorable importante sur sa situation financière, son rendement financier, ses flux de trésorerie, son entreprise ou sa réputation.

Les énoncés prospectifs figurant dans le présent communiqué de presse sont visés par les présentes mises en garde et sont à jour uniquement à la date du présent communiqué de presse. Alithya décline expressément toute obligation de mettre à jour ou de modifier tout énoncé prospectif, ou les facteurs ou hypothèses sur lesquels reposent ces énoncés, que ce soit pour tenir compte de nouveaux renseignements, d'événements futurs ou pour toute autre raison, à moins que les lois applicables l'y obligent. Les investisseurs sont priés de ne pas se fier outre mesure aux énoncés prospectifs, puisque les résultats réels pourraient différer considérablement de ceux-ci.

Mesures non conformes aux IFRS

Le présent communiqué comprend certaines mesures qui n'ont pas été établies conformément aux IFRS. Le BAIIA, le BAIIA ajusté, la marge du BAIIA ajusté, l'emprunt bancaire net, les nouveaux contrats et le ratio nouveaux contrats-facturation sont des mesures non conformes aux IFRS. Ces mesures n'ont pas de définition normalisée selon les IFRS. Elles ne sont donc vraisemblablement pas comparables à des mesures similaires présentées par d'autres sociétés. Ces mesures doivent être vues comme un supplément d'information et non comme une substitution à l'information financière établie conformément aux IFRS. Veuillez vous reporter au rapport de gestion produit pour le trimestre clos le 31 décembre 2021 pour obtenir une description de ces mesures, un rapprochement des mesures financières conformes aux IFRS les plus directement comparables et les montants du calcul.

Conférence téléphonique

Alithya tiendra une conférence téléphonique le 10 février 2022, à 9 h (heure de l'Est), pour discuter de ces résultats. Les personnes intéressées peuvent se joindre à l'appel en composant le 1 888 440-2069 et en entrant le code 1735627, ou encore par webdiffusion à l'adresse https://www.icastpro.ca/ti2hb6. L'enregistrement de la conférence téléphonique est accessible sur le site Web d'Alithya dans la section Investisseurs, ou directement à l'adresse https://www.alithya.com/fr/investisseurs.

À propos d'Alithya

Alithya est un chef de file en stratégie et transformation numérique en Amérique du Nord qui emploie 3 600 professionnels dédiés et hautement qualifiés au Canada, aux États-Unis et à l'international. Depuis sa fondation en 1992, la capacité, l'envergure et les compétences d'Alithya ont toujours continué d'évoluer, guidées par une vision stratégique à long terme pour devenir le conseiller de confiance de ses clients. La stratégie d'Alithya est fondée sur un plan de croissance interne accélérée et d'acquisitions complémentaires pour créer un chef de file mondial. L'offre intégrée de la Société repose sur quatre piliers d'expertise : les stratégies d'affaires, les solutions infonuagiques d'entreprise, les services applicatifs, ainsi que les données et l'analytique. Alithya déploie des solutions, des services et des compétences de pointe en tant que l'une des plus importantes sociétés de services-conseils et favorise les changements numériques en tant que conseiller de confiance auprès de clients de divers secteurs d'activité, comme les services financiers, le secteur manufacturier, les secteurs de l'énergie renouvelable, des télécommunications, du transport et de la logistique, ainsi que les services professionnels, de la santé et du gouvernement. Alithya s'efforce d'être un modèle à suivre au chapitre de la responsabilité d'entreprise, de l'équité professionnelle, de la diversité et de l'inclusion, avec une culture d'entreprise dynamique fondée sur la conscience sociale. Pour en savoir davantage sur la Société, visitez www.alithya.com.

Note au lecteur : Le rapport de gestion et les états financiers consolidés intermédiaires et les notes complémentaires y afférentes pour le trimestre clos le 31 décembre 2021 peuvent être consultés sur SEDAR à l'adresse www.sedar.com, sur EDGAR à l'adresse www.sec.gov/edgar et sur le site Web de la Société à l'adresse www.alithya.com. Sur demande, les actionnaires peuvent recevoir sans frais une copie papier de ces documents.

SOURCE Alithya

Copyright 2022 Canada NewsWire

Alithya (TSX:ALYA)
Historical Stock Chart
Von Mai 2022 bis Jun 2022 Click Here for more Alithya Charts.
Alithya (TSX:ALYA)
Historical Stock Chart
Von Jun 2021 bis Jun 2022 Click Here for more Alithya Charts.