Bouygues : Résultats du premier trimestre 2024

RÉSULTATS DU PREMIER TRIMESTRE 2024

Communiqué de presse

Paris, le 07/05/2024

  • Confirmation des perspectives 2024 du Groupe
  • Activités de construction : carnet de commandes (30,4 Md€) très solide à fin mars 2024, offrant de la visibilité sur l’activité
  • Equans : amélioration du ROCA et de la marge des activités sur un an à respectivement 133 M€ et 2,9%, en ligne avec le plan stratégique Perform
  • Bouygues Immobilier : poursuite de l’adaptation à un environnement de marché difficile1
  • Structure financière solide : liquidité élevée (13,1 Md€) et endettement financier net en forte amélioration par rapport à fin mars 2023 à 7,7 Md€

Le conseil d’administration de Bouygues s’est réuni le 6 mai 2024 sous la présidence de Martin Bouygues et a arrêté les comptes du premier trimestre 2024.

CHIFFRES-CLÉS

Comme chaque année, les résultats du Groupe au premier trimestre ne sont pas représentatifs de ceux du premier semestre et de l’année, du fait principalement de la saisonnalité des activités de Colas, et dans une moindre mesure de celles d’Equans.

(millions d’euros) T1 2024   T1 2023   Variation  
             
Chiffre d’affaires 12 314   12 007   +3% a
Résultat opérationnel courant des activités 26   9   +17  
Marge des activités 0,2%   0,1%   +0,1 pt  
Résultat opérationnel courant ᵇ 3   (14)   +17  
Résultat opérationnel ᶜ (39)   (38)   -1  
Résultat financier (74)   (98)   +24  
Résultat net part du Groupe (146)   (134)   -12  

(a) +3% à périmètre et change constants(b) Dont -23 M€ d’amortissement de PPA au T1 2024 et au T1 2023 (c) Dont -42 M€ de produits et charges non courants au T1 2024 et -24 M€ de produits et charges non courants au T1 2023

(millions d’euros) À fin mars 2024   À fin déc. 2023   À fin mars 2023 a  
             
Excédent (+) / Endettement (-) financier net (7 725)   (6 251)   (8 794)  

(a) Endettement net ajusté à la suite de la mise à jour de l’allocation définitive du prix d’acquisition d’Equans au 4 octobre 2022

  • Le chiffre d’affaires du premier trimestre 2024 atteint 12,3 milliards d’euros, en hausse de 3% par rapport au premier trimestre 2023. Cette hausse est portée principalement par Equans et Bouygues Construction. À périmètre et change constants, le chiffre d’affaires augmente de 3%.
  • Le résultat opérationnel courant des activités ressort à 26 millions d’euros, soit une progression de 17 millions d’euros sur un an. Cette amélioration est largement portée par Equans, dont le ROCA progresse de 35 millions d’euros sur la période. Le ROCA de Bouygues Immobilier recule de 26 millions d’euros sur la période, en raison de la forte baisse de son activité, les mesures d’adaptation étant progressivement mises en place et ayant à produire leurs effets.
  • Le résultat net part du Groupe s’élève à -146 millions d’euros, en baisse de 12 millions d’euros sur un an. Il intègre :
    • des amortissements et dépréciations des incorporels reconnus lors des acquisitions (PPA) de -23 millions d’euros, stables sur un an ;
    • un résultat non courant2 de -42 millions d’euros, ne reflétant pas la performance opérationnelle des métiers. Le résultat non courant du premier trimestre 2023 s’élevait à-24 millions d’euros. La variation est essentiellement liée au management incentive plan d’Equans qui a été mis en place au deuxième trimestre 2023 ;
    • un résultat financier de -74 millions d’euros, à comparer à -98 millions d’euros au premier trimestre 2023. Cette amélioration s’explique principalement par l’effet combiné de la hausse de la trésorerie et de sa rémunération, l’endettement étant à taux fixe ;
    • une charge d’impôt de 7 millions d’euros, contre 3 millions d’euros au premier trimestre 2023 ;
    • une quote-part du résultat net des co-entreprises de -4 millions d’euros, contre +15 millions d’euros au premier trimestre 2023, liée notamment à une moindre contribution de Tipco Asphalt, co-entreprise de Colas en Thaïlande, dont le démarrage des activités a été plus lent au début de l’année 2024 ;
    • la consolidation des pertes de Colas à 100% contre 96,8% au premier trimestre 2023.
  • L’endettement financier net s’établit à 7,7 milliards d’euros. Il s’améliore de près de 1,1 milliard d’euros par rapport à fin mars 2023, avec un ratio d’endettement net3 à 55% (contre 64% fin mars 2023). L’endettement financier net s’établissait à 6,3 milliards d’euros à fin décembre 2023. La variation constatée à fin mars 2024 par rapport à fin décembre 2023, soit environ 1,5 milliard d’euros, est liée aux effets saisonniers de début d’année.

PERSPECTIVES 2024 INCHANGÉES

Les perspectives ci-dessous s’entendent sur la base des éléments connus à date.

Perspectives du Groupe

En 2024, Equans continuera à améliorer ses résultats, conformément à son plan stratégique Perform. Bouygues Immobilier restera confronté à un environnement de marché difficile, offrant peu de visibilité sur le calendrier de reprise. Dans un environnement économique et géopolitique incertain, et après une année de forte croissance, Bouygues vise pour 2024 un chiffre d’affaires et un résultat opérationnel courant des activités (ROCA) en légère croissance par rapport à 2023.

Perspectives d’Equans

En 2024, Equans poursuivra le déploiement de son plan stratégique. Il restera concentré sur l’amélioration de la performance dans un contexte porteur, privilégiant sa rentabilité au volume d’activité. Le chiffre d’affaires 2024 sera proche de celui de 2023, car d’une part il intégrera les effets de la croissance des marchés d’Equans, et d’autre part, l’effet périmètre lié aux cessions des activités asset-based fin 2023 et la stratégie de sélectivité des affaires.Pour rappel, Equans vise :

  • Chiffre d’affaires : à partir de 2025, une accélération de la croissance organique de son chiffre d’affaires pour atteindre celle des comparables du marché ;
  • Marge :
    • en 2025, une marge opérationnelle courante des activités (marge de ROCA) proche de 4% ;
    • en 2027, une marge opérationnelle courante des activités (marge de ROCA) de 5%.
  • Cash : un taux de conversion de 80% à 100% du résultat opérationnel courant des activités en cash-flow4 avant Besoin en Fonds de Roulement (BFR).

Perspectives de Bouygues Telecom

Dans un contexte de poursuite du développement de sa base de clients, notamment dans le Fixe, et de maintien de ses investissements destinés à densifier son réseau dans le Mobile, Bouygues Telecom vise pour 2024 :

  • Un chiffre d’affaires facturé aux clients en hausse ;
  • Un EBITDA après Loyer supérieur à 2 milliards d’euros ;
  • Des investissements d’exploitation bruts d’environ 1,5 milliard d’euros (hors fréquences).

Perspectives du groupe TF1

L’ambition du groupe TF1 est de s’établir comme la destination gratuite de référence sur l’écran de télévision pour le divertissement familial et l’information de qualité sur les marchés francophones.

Les perspectives 2024 du groupe TF1 sont les suivantes :

  • Poursuivre la croissance du digital en s’appuyant sur le lancement prometteur de TF1+ ;
  • Maintenir un taux de marge opérationnelle courante des activités proche de celui de 2023 ;
  • Continuer à générer une trésorerie solide permettant de viser une politique de dividendes en croissance sur les prochaines années.

ANALYSE DÉTAILLÉE PAR ACTIVITÉ

ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION

Fin mars 2024, le carnet de commandes des activités de construction (Bouygues Construction, Bouygues Immobilier, Colas) progresse de 4% sur un an à 30,4 milliards d’euros (+4% à change constant et hors principales cessions et acquisitions). L’international représente désormais 70% du carnet de commandes de Bouygues Construction et Colas, une proportion qui augmente progressivement chaque année. A fin mars 2021, la proportion était de 65%.Au premier trimestre 2024, Bouygues Construction a enregistré une prise de commandes de 2,9 milliards d’euros. Les activités de fonds de commerce restent dynamiques et représentent environ deux-tiers de la prise de commandes totale sur le trimestre. Cette dernière est également portée par l’attribution de grands projets, par exemple le contrat de construction de l’hôpital de Rabat au Maroc (pour environ 460 millions d’euros5) et le contrat de construction d’une ferme solaire à Culcairn en Australie (pour environ 140 millions d’euros). Le carnet de commandes de Bouygues Construction s’établit à 15,7 milliards d’euros à fin mars 2024, en hausse de 4% sur un an (+5% à change constant et hors principales cessions et acquisitions), et offre de la visibilité sur l’activité. Il est stable en France et en progression de 7% à l’international.

Bouygues Immobilier continue de faire face à un environnement de marché difficile. Les réservations dans le résidentiel sont globalement stables sur un an en valeur, les ventes en bloc compensant à date la baisse des ventes à l’unité. Dans le tertiaire, l’activité commerciale reste à l’arrêt. Le carnet de commandes est en repli de 29% par rapport au premier trimestre 2023. Dans ce contexte, Bouygues Immobilier poursuit l’adaptation de son organisation, et a engagé le 8 avril dernier, un processus d’information-consultation des instances de représentation du personnel préalable à la mise en œuvre d’un plan de sauvegarde de l’emploi, privilégiant le volontariat et le reclassement interne, portant sur 225 postes. Ce processus fait l’objet de négociations avec les partenaires sociaux. Bouygues Immobilier poursuit ainsi sa nécessaire adaptation au potentiel à court terme de son marché, ainsi qu’à son carnet de commandes et portefeuille d’opérations6.

Enfin, Colas a enregistré une prise de commandes de 3,5 milliards d’euros au premier trimestre 2024. Elle intègre de grands contrats remportés au premier trimestre 2024 par l’activité Rail à l’international, notamment la nouvelle ligne de métro reliant Alexandrie à Aboukir en Egypte (pour environ 310 millions d’euros). La prise de commandes Route connaît également une bonne dynamique aux Etats-Unis et dans une moindre mesure en France, compensée par un repli au Canada et dans la zone EMEA. Son carnet de commandes atteint 13,8 milliards d’euros, soit une hausse de 6% sur un an (+7% à change constant et hors principales cessions et acquisitions). Le carnet Rail est en hausse de 34% sur un an. Le carnet Route est pour sa part en repli de 4% sur un an.

Le chiffre d’affaires des activités de construction s’établit à 5,3 milliards d’euros au premier trimestre 2024, en hausse de 2% sur un an, tiré par Bouygues Construction. À périmètre et change constants, la progression du chiffre d’affaires est de 3%. Le chiffre d’affaires de Bouygues Construction augmente de 6%, essentiellement porté par la bonne performance de l’activité Bâtiment à l’international (+19%) et dans une moindre mesure de l’activité Travaux Publics (+4%). Le chiffre d’affaires de Bouygues Immobilier reflète le contexte de marché difficile et baisse de 15%7 par rapport au premier trimestre 2023 (en tenant compte de la quote-part des co-promotions, il serait également en repli de 15%). Le chiffre d’affaires de Colas est en très légère hausse de 1%, porté par l’activité Rail (+5%) et dans une moindre mesure l’activité Route (+1%). À périmètre et change constants, il progresse de 2%.

Le ROCA des activités de construction s’établit à -264 millions d’euros au premier trimestre 2024, en baisse de 21 millions d’euros sur un an, et la marge de ROCA des activités de construction diminue de 0,3 point sur la période à -5%.Le ROCA de Bouygues Construction s’établit à 62 millions d’euros et la marge des activités à 2,5%, stable sur un an. Le ROCA de Bouygues Immobilier s’établit à -26 millions d’euros et reflète la forte baisse de son activité (en tenant compte de la quote-part des co-promotions, il serait de -18 millions d’euros). Enfin, le ROCA de Colas s’établit à -300 millions d’euros, stable par rapport à 2023. Pour rappel, les résultats du premier trimestre de Colas ne sont pas représentatifs des résultats semestriels et annuels, compte tenu de la saisonnalité de ses activités.

EQUANS

Au premier trimestre 2024, Equans a enregistré une prise de commandes élevée à 5,7 milliards d’euros. La dynamique reste soutenue sur les activités de data centers, smart buildings, installation de parcs photovoltaïques, projets industriels (giga-factories, sites de biotechnologies), principalement en Europe et aux Etats-Unis. La prise de commandes intègre également des contrats récurrents de maintenance de sites industriels et bâtiments publics, et notamment le renouvellement de contrats pluri-annuels de facility management, ainsi que des petites activités à cycle court. La marge sous-jacente de la prise de commandes continue de s’améliorer. Le carnet de commandes d’Equans s’établit à 26,2 milliards d’euros, en légère baisse par rapport à fin mars 2023 (-2%), et en hausse de 6% par rapport à fin décembre 2023, reflétant à la fois la prise de commandes dynamique du premier trimestre 2024, la stratégie de sélectivité des affaires et le retrait progressif de l’activité New Build au Royaume-Uni (construction de logements neufs, notamment du logement social) lié à des conditions de marché défavorables.Equans a réalisé, au premier trimestre 2024, un chiffre d’affaires de 4,6 milliards d’euros, en hausse de 5% sur un an. Il reflète les tendances de marché favorables et progresse sur l’ensemble des principales zones géographiques à l’exception du Royaume-Uni (en raison de l’effet périmètre lié à la cession des activités de réseaux de chaleur et de refroidissement urbains fin 2023 et de l’arrêt progressif de l’activité New Build). Le ROCA atteint 133 millions d’euros, en hausse de 35 millions d’euros par rapport au premier trimestre 2023. La marge des activités s’établit ainsi à 2,9%, en hausse de 0,7 point par rapport au premier trimestre 2023. Cette amélioration traduit la poursuite de l’exécution du plan Perform dans l’ensemble des unités opérationnelles d’Equans.

TF1

Au premier trimestre 2024, le groupe TF1 a renforcé ses audiences sur ses cibles principales : chez les FRDA < 508, sa part d’audience a augmenté de 1,3 point par rapport au premier trimestre 2023 à 34,5%, et chez les individus âgés de 25 à 49 ans, elle a augmenté de 1,5 point à 31,4%. Le lancement de TF1+ est également prometteur, avec 33 millions de streamers9 mensuels en moyenne sur le premier trimestre. Le chiffre d’affaires du groupe TF1 s’établit à 512 millions d’euros au premier trimestre 2024, en hausse de 7% sur un an (+6% à périmètre et change constants) :

  • Le chiffre d’affaires Média progresse de 8%, porté par un chiffre d’affaires publicitaire en hausse de 7% sur un an, reflétant le retour de la plupart des annonceurs en linéaire et le lancement de la nouvelle plateforme de streaming TF1+ ;
  • Le chiffre d’affaires de Newen Studios se maintient à un niveau proche de celui du premier trimestre 2023 à 59 millions d’euros (-3%), en l’absence de livraison de programme majeur au cours du trimestre.

Le ROCA s’élève à 37 millions d’euros au premier trimestre 2024, proche du niveau du premier trimestre 2023 et la marge des activités s’établit à 7,3%, en baisse de 1 point sur un an. Le coût des programmes s’élève à 217 millions d’euros (en hausse de 17 millions d’euros sur un an), en lien avec une programmation premium en linéaire et en streaming, dans un contexte de reprise du marché publicitaire, et avec le lancement de TF1+. Le ROCA intègre également des coûts spécifiques liés au lancement de TF1+.

BOUYGUES TELECOM

Au cours du premier trimestre 2024, Bouygues Telecom a poursuivi son développement, dans le Mobile comme dans le Fixe. À fin mars 2024, le parc forfait Mobile hors MtoM compte 15,5 millions de clients, grâce à la conquête de 17 000 nouveaux clients sur le premier trimestre, contre +27 000 nouveaux clients au premier trimestre 2023, dans un marché en croissance plus modérée. Dans le Fixe, le parc de clients FTTH atteint 3,7 millions d’abonnés à fin mars 2024, l’opérateur ayant attiré 134 000 nouveaux clients sur le premier trimestre (contre +148 000 nouveaux clients au premier trimestre 2023), grâce à la poursuite du déploiement de son réseau FTTH, et la qualité de ses équipements Fixe. La part des clients Fixe bénéficiant d’une ligne FTTH continue d’augmenter et atteint 75%, contre 67% un an auparavant. Le parc Fixe comprend au total 4,9 millions de clients, soit +38 000 nouveaux clients sur le premier trimestre.

Reflet de cette activité commerciale, le chiffre d’affaires facturé aux clients ressort à 1,5 milliard d’euros, en hausse de 5% par rapport au premier trimestre 2023, bénéficiant de la croissance des bases de clients Mobile et Fixe et de la solidité des ABPU, en particulier dans le Fixe. Sur un an, l’ABPU Fixe augmente de 2,2 € à 32,5 € par client par mois, avec la poursuite de la stratégie de tarification fondée sur la valeur. L’ABPU Mobile est stable à 19,7 € par client par mois, confirmant la migration de certains clients vers des forfaits plus économiques.Le chiffre d’affaires Services progresse de 4% sur un an. Au total, le chiffre d’affaires de l’opérateur baisse de 2% par rapport au premier trimestre 2023, impacté par la baisse du chiffre d’affaires Autres (-21% sur un an), essentiellement en raison de la baisse du chiffre d’affaires Travaux.

L’EBITDA après Loyer atteint 429 millions d’euros, soutenu par la croissance du chiffre d’affaires facturé aux clients et une gestion rigoureuse des coûts. La marge d’EBITDA après Loyer s’établit à 28,2%, en amélioration de 0,9 point par rapport au premier trimestre 2023.Le ROCA s’élève à 130 millions d’euros, très proche de celui du premier trimestre 2023, en raison de l’augmentation progressive des dotations aux amortissements en lien avec la trajectoire d’investissements bruts. Le résultat opérationnel s’établit à 115 millions d’euros, et comprend 9 millions d’euros de charges non courantes.Les investissements d’exploitation bruts hors fréquences s’élèvent à 476 millions d’euros à fin mars 2024, en baisse de 9% sur un an.

SITUATION FINANCIÈRE

  • À 13,1 milliards d’euros, la liquidité du Groupe reste à un niveau élevé. Elle est composée de la trésorerie du Groupe à hauteur de 3,5 milliards d’euros complétée de facilités de crédit moyen et long terme non utilisées de 9,6 milliards d’euros ;
  • L’endettement financier net à fin mars 2024 s’établit à 7,7 milliards d’euros contre 6,3 milliards d’euros à fin décembre 2023 et 8,8 milliards d’euros à fin mars 2023. La variation par rapport au 31 décembre 2023 est marquée par les effets saisonniers de début d’année ;
  • Au cours du premier trimestre 2024, la variation du Besoin en Fonds de Roulement (BFR) lié à l’activité et divers, atteint -1,1 milliard d’euros, une variation saisonnière d’amplitude comparable à celle du premier trimestre 2023 ;
  • Le ratio d’endettement net10 s’établit à 55%, en amélioration de 9 points par rapport à fin mars 2023 (64%). A fin décembre 2023, il s’établissait à 44%.

Fin mars 2024, la maturité moyenne des émissions obligataires du Groupe est de 8,4 ans à un coupon moyen de 3,02% (et un taux effectif moyen de 2,25%). L’échéancier de la dette est bien réparti dans le temps, et la prochaine échéance obligataire est en octobre 2026.

Les notations financières long terme attribuées au Groupe par les agences Moody’s et Standard and Poor’s sont respectivement : A3, perspective stable et A-, perspective négative.

PROCHAINS RENDEZ-VOUS FINANCIERS

26 juillet 2024 : résultats du premier semestre 2024 (7h30 CET)5 novembre 2024 : résultats des neuf premiers mois 2024 (7h30 CET)

Les comptes ont fait l’objet d’un examen limité des commissaires aux comptes et le rapport correspondant a été émis.Retrouvez l’intégralité des comptes et annexes sur le site www.bouygues.com/resultats.Le call de présentation des résultats aux analystes se tiendra le 7 mai 2024 à 9h00 (CET). Les détails de connexion sont disponibles sur le site www.bouygues.com.La présentation sera disponible avant le démarrage du call sur le site www.bouygues.com/resultats.

À PROPOS DE BOUYGUESBouygues est un groupe de services diversifié, présent dans plus de 80 pays et riche de 201 500 collaborateurs au service du progrès humain dans la vie quotidienne. Porteuses de croissance, ses activités répondent à des besoins essentiels et en constante évolution : activités de construction (Bouygues Construction, Bouygues Immobilier et Colas) ; énergies et services (Equans), médias (TF1) et télécoms (Bouygues Telecom).

CONTACT INVESTISSEURS ET ANALYSTES :investors@bouygues.com • Tél. : +33 (0)1 44 20 12 29

CONTACT PRESSE :presse@bouygues.com • Tél. : +33 (0)1 44 20 12 01

BOUYGUES SA • 32 avenue Hoche • 75378 Paris cedex 08 • bouygues.com         

ACTIVITÉ COMMERCIALE DU PREMIER TRIMESTRE 2024

CARNET DE COMMANDES DES ACTIVITÉS DE CONSTRUCTION

(millions d’euros) À fin mars 2024 À fin mars 2023 Variation  
         
Bouygues Construction 15 693 15 040 +4% a
Bouygues Immobilier 966 1 367 -29% b
Colas 13 781 12 961 +6% c
Total 30 440 29 368 +4% d

(a) +5% à change constants et hors principales acquisitions / cessions(b) -29% à change constants et hors principales acquisitions / cessions(c) +7% à change constants et hors principales acquisitions / cessions(d) +4% à change constants et hors principales acquisitions / cessions

BOUYGUES CONSTRUCTION, PRISES DE COMMANDES

(millions d’euros) T1 2024 T1 2023 Variation  
         
France 813 1 223 -33%  
International 2 047 1 865 +10%  
Total 2 860 3 088 -7%  

BOUYGUES IMMOBILIER, RÉSERVATIONS

(millions d’euros) T1 2024 T1 2023 Variation  
         
Logement 273 268 +2%  
Tertiaire 0 3 n.s  
Total 273 271 +1%  

COLAS, CARNET DE COMMANDES

(millions d’euros) À fin mars 2024 À fin mars 2023 Variation  
         
France Métropole 3 716 3 735 -1%  
International et Outre-Mer 10 065 9 226 +9%  
Total 13 781 12 961 +6%  

EQUANS, CARNET DE COMMANDES

(millions d’euros) À fin mars 2024 À fin mars 2023 Variation  
         
Total 26 188 26 657 -2%  

TF1, PART D’AUDIENCE (a)

en %  À fin mars 2024 À fin mars 2023 Variation  
         
Total 34,5% 33,2% +1,3 pt  

(a) Source Médiamétrie – Femmes de moins de 50 ans responsables des achats

BOUYGUES TELECOM, PARC CLIENTS

(en milliers) À fin mars 2024 À fin déc. 2023 Variation  
         
Parc Clients Mobile hors MtoM 15 735 15 733 +2  
Parc Forfait Mobile hors MtoM 15 527 15 510 +17  
Parc total Mobile 23 642 23 451 +191  
Parc FTTH 3 701 3 567 +134  
Parc total Fixe 4 940 4 902 +38  

PERFORMANCE FINANCIÈRE DU PREMIER TRIMESTRE 2024

COMPTE DE RÉSULTAT CONSOLIDÉ RÉSUMÉ DU GROUPE

(millions d’euros) T1 2024   T1 2023   Variation  
             
Chiffre d’affaires 12 314   12 007   +3% a
Résultat opérationnel courant des activités 26   9   +17  
Amortissement et dépréciation des incorporels reconnus lors des acquisitions (PPA) ᵇ (23)   (23)   0  
Résultat opérationnel courant 3   (14)   +17  
Autres produits et charges opérationnels (42) c (24) d -18  
Résultat opérationnel (39)   (38)   -1  
Coût de l’endettement financier net (52)   (69)   +17  
Charges d’intérêts sur obligations locatives (25)   (18)   -7  
Autres produits et charges financiers 3   (11)   +14  
Impôt (7)   (3)   -4  
Quote-part du résultat net des coentreprises et entités associées (4)   15   -19  
Résultat net des activités poursuivies (124)   (124)   0  
Retraitement du résultat net attribuable aux participations ne donnant pas le contrôle (22)   (10)   -12  
Résultat net part du Groupe (146)   (134)   -12  

(a) +3% à périmètre et change constants (b) Purchase Price Allocation (Allocation du prix d’acquisition)(c) Dont charges non courantes de 5 M€ chez Bouygues Immobilier, 22 M€ chez Equans, 3 M€ chez TF1, 9 M€ chez Bouygues Telecom et 3 M€ chez Bouygues SA(d) Dont charges non courantes de 19 M€ chez Bouygues Construction, 4 M€ chez Colas, 5 M€ chez Equans, et 5 M€ chez TF1 ; et produits non courants de 9 M€ chez Bouygues Telecom

CHIFFRE D’AFFAIRES DES ACTIVITÉS DU GROUPE

(millions d’euros) T1 2024 T1 2023 Variation Effet change Effet périmètre À PCC ᶜ
             
Activités de construction ᵃ 5 325 5 209 +2% 0% +1% +3%
dont Bouygues Construction 2 444 2 310 +6% 0% +1% +7%
dont Bouygues Immobilier 281 331 -15% -1% 0% -16%
dont Colas 2 644 2 613 +1% 0% +1% +2%
Equans 4 602 4 398 +5% 0% +1% +5%
TF1 512 480 +7% 0% -1% +6%
Bouygues Telecom 1 899 1 937 -2% 0% 0% -2%
Bouygues SA et autres 51 58 n.s - - n.s
Retraitements intra-Groupe ᵇ  (119) (120) n.s - - n.s
Chiffre d’affaires du Groupe 12 314 12 007 +3% 0% +1% +3%
dont France 6 374 6 390 0% 0% 0% 0%
dont international 5 940 5 617 +6% 0% +2% +7%

(a) Somme des chiffres d’affaires contributifs (après retraitements internes aux activités de construction)(b) Dont retraitements intra-Groupe des activités de construction(c) À périmètre et change constants

CALCUL DE L’EBITDA APRÈS LOYER a DU GROUPE

(millions d’euros) T1 2024   T1 2023   Variation  
             
Résultat opérationnel courant des activités du Groupe 26   9   +17  
Amortissement et dépréciation des incorporels reconnus lors des acquisitions (PPA) (23)   (23)   0  
Charges d’intérêts sur obligations locatives (25)   (18)   -7  
Dotations nettes aux amortissements et dépréciations des immobilisations corporelles et incorporelles 526   518   +8  
Dotations aux provisions et autres dépréciations nettes de reprises utilisées (26)   4   -30  
Reprise de provisions et dépréciations non utilisées et autres (87)   (76)   -11  
EBITDA après Loyer du Groupe 391   414   -23  

(a) Voir glossaire pour les définitions

CONTRIBUTION DES ACTIVITÉS À L’EBITDA APRÈS LOYER a DU GROUPE

(millions d’euros) T1 2024   T1 2023   Variation  
             
Activités de construction (291)   (216)   -75  
dont Bouygues Construction 25   68   -43  
dont Bouygues Immobilier (23)   (9)   -14  
dont Colas (293)   (275)   -18  
Equans 156   135   +21  
TF1 106   101   +5  
Bouygues Telecom 429   399   +30  
Bouygues SA et autres (9)   (5)   -4  
EBITDA après Loyer du Groupe 391   414   -23  

(a) Voir glossaire pour les définitions

CONTRIBUTION DES ACTIVITÉS AU RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT DES ACTIVITÉS DU GROUPE (ROCA) a

(millions d’euros) T1 2024   T1 2023   Variation  
             
Activités de construction (264)   (243)   -21  
dont Bouygues Construction 62   58   +4  
dont Bouygues Immobilier (26)   0   -26  
dont Colas (300)   (301)   +1  
Equans 133   98   +35  
TF1 37   40   -3  
Bouygues Telecom 130   126   +4  
Bouygues SA et autres (10)   (12)   +2  
Résultat opérationnel courant des activités du Groupe 26   9   +17  

(a) Voir glossaire pour les définitions

TABLEAU DE PASSAGE DU RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT DES ACTIVITÉS (ROCA) AU RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT (ROC) POUR LE PREMIER TRIMESTRE 2024

(millions d’euros) ROCA   Amortissement de PPA ᵃ   ROC  
             
Activités de construction (264)   -2   (266)  
dont Bouygues Construction 62   0   62  
dont Bouygues Immobilier (26)   0   (26)  
dont Colas (300)   -2   (302)  
Equans 133   0   133  
TF1 37   -1   37  
Bouygues Telecom 130   -6   124  
Bouygues SA et autres (10)   -14   (25)  
Total 26   -23   3  

(a) Amortissement et dépréciation des incorporels reconnus lors des acquisitions

TABLEAU DE PASSAGE DU RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT DES ACTIVITÉS (ROCA) AU RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT (ROC) POUR LE PREMIER TRIMESTRE 2023

(millions d’euros) ROCA   Amortissement de PPA ᵃ   ROC  
             
Activités de construction (243)   -2   (245)  
dont Bouygues Construction 58   0   58  
dont Bouygues Immobilier 0   0   0  
dont Colas (301)   -2   (303)  
Equans 98   0   98  
TF1 40   -1   39  
Bouygues Telecom 126   -7   119  
Bouygues SA et autres (12)   -13   (25)  
Total 9   -23   (14)  

(a) Amortissement et dépréciation des incorporels reconnus lors des acquisitions

CONTRIBUTION DES ACTIVITÉS AU RÉSULTAT OPÉRATIONNEL COURANT DU GROUPE (ROC)

(millions d’euros) T1 2024   T1 2023   Variation  
             
Activités de construction (266)   (245)   -21  
dont Bouygues Construction 62   58   +4  
dont Bouygues Immobilier (26)   0   -26  
dont Colas (302)   (303)   +1  
Equans 133   98   +35  
TF1 37   39   -2  
Bouygues Telecom 124   119   +5  
Bouygues SA et autres (25)   (25)   0  
Résultat opérationnel courant du Groupe 3   (14)   +17  

CONTRIBUTION DES ACTIVITÉS AU RÉSULTAT OPÉRATIONNEL DU GROUPE

(millions d’euros) T1 2024   T1 2023   Variation  
             
Activités de construction (271)   (268)   -3  
dont Bouygues Construction 62   39   +23  
dont Bouygues Immobilier (31)   0   -31  
dont Colas (302)   (307)   +5  
Equans 111   93   +18  
TF1 34   34   0  
Bouygues Telecom 115   128   -13  
Bouygues SA et autres (28)   (25)   -3  
Résultat opérationnel du Groupe (39) a (38) b -1  

(a) Dont charges non courantes de 5 M€ chez Bouygues Immobilier, 22 M€ chez Equans, 3 M€ chez TF1, 9 M€ chez Bouygues Telecom et 3 M€ chez Bouygues SA(b) Dont charges non courantes de 19 M€ chez Bouygues Construction, 4 M€ chez Colas, 5 M€ chez Equans, et 5 M€ chez TF1 ; et produits non courants de 9 M€ chez Bouygues Telecom

CONTRIBUTION DES ACTIVITÉS AU RÉSULTAT NET PART DU GROUPE

(millions d’euros) T1 2024   T1 2023   Variation  
             
Activités de construction (218)   (220)   +2  
dont Bouygues Construction 61   24   +37  
dont Bouygues Immobilier (24)   1   -25  
dont Colas (255)   (245)   -10  
Equans 80   62   +18  
TF1 14   13   +1  
Bouygues Telecom 38   65   -27  
Bouygues SA et autres (60)   (54)   -6  
Résultat net part du Groupe (146)   (134)   -12  

EXCÉDENT (+) / ENDETTEMENT (-) FINANCIER NET PAR MÉTIER

(millions d’euros) À fin mars 2024   À fin déc. 2023   Variation  
             
Bouygues Construction 3 165   3 435   -270  
Bouygues Immobilier (336)   (150)   -186  
Colas (8)   623   -631  
Equans 1 087   981   +106  
TF1 564   505   +59  
Bouygues Telecom (3 066)   (2 625)   -441  
Bouygues SA et autres (9 131)   (9 020)   -111  
Excédent (+) / Endettement (-) financier net (7 725)   (6 251)   -1 474  
Obligations locatives courantes et non courantes (3 018)   (3 017)   -1  

CONTRIBUTION DES ACTIVITÉS AUX INVESTISSEMENTS D’EXPLOITATION NETS DU GROUPE

(millions d’euros) T1 2024   T1 2023   Variation  
             
Activités de construction 62   3   +59  
dont Bouygues Construction 22   (12)   +34  
dont Bouygues Immobilier 0   1   -1  
dont Colas 40   14   +26  
Equans 34   62   -28  
TF1 62   63   -1  
Bouygues Telecom 474   521   -47  
Bouygues SA et autres 1   (26)   +27  
Investissements d’exploitation nets du Groupe 633   623   +10  

CONTRIBUTION DES ACTIVITÉS AU CASH-FLOW LIBRE DU GROUPE

(millions d’euros) T1 2024   T1 2023   Variation  
             
Activités de construction (319)   (220)   -99  
dont Bouygues Construction 68   106   -38  
dont Bouygues Immobilier (29)   (2)   -27  
dont Colas (358)   (324)   -34  
Equans 127   41   +86  
TF1 28   21   +7  
Bouygues Telecom (90)   (166)   +76  
Bouygues SA et autres (47)   (16)   -31  
Cash-flow libre ᵃ du Groupe (301)   (340)   +39  

(a) Voir glossaire pour les définitions

GLOSSAIRE

Activités de construction : Bouygues Construction, Bouygues Immobilier et Colas

Activités d’énergies et services : Equans

ABPU (Average Billing Per User) :

  • Mobile : il est égal à la somme des chiffres d’affaires Mobile facturés au client pour les clients Grand Public et Entreprise, divisée par le nombre de clients moyen sur la période. Il ne prend pas en compte les cartes SIM MtoM et SIM gratuites ;
  • Fixe : il est égal à la somme des chiffres d’affaires Fixe facturés au client pour les clients Grand Public (hors Entreprises), divisée par le nombre de clients moyen sur la période.

BtoB (business to business) : décrit les activités d'échanges entre les entreprises.

Carnet de commandes :

  • Bouygues Construction, Colas, Equans : représente le volume d'activité restant à réaliser pour les opérations ayant fait l'objet d'une prise de commande ferme, c'est-à-dire dont le contrat a été signé et est entré en vigueur (après l’obtention de l’ordre de service et la levée des conditions suspensives).
  • Bouygues Immobilier : il est composé du chiffre d’affaires des ventes notariées restant à réaliser et du montant du chiffre d’affaires total des réservations signées restant à notarier.

En application de la norme IFRS 11, Bouygues Immobilier exclut de son carnet de commandes le chiffre d’affaires des réservations réalisées à travers des sociétés mises en équivalence (société en co-promotion en cas de contrôle conjoint).

Cash-flow libre : capacité d’autofinancement nette (déterminée après coût de l’endettement financier net, après charges d’intérêts sur obligations locatives et après impôts décaissés) diminuée des investissements nets d’exploitation, ainsi que du remboursement des obligations locatives. Il est calculé avant variation du besoin en fonds de roulement lié à l’activité et hors fréquences.

Chiffre d’affaires Autres (Bouygues Telecom) : différence entre le chiffre d’affaires total de Bouygues Telecom et le chiffre d’affaires Services. Il comprend en particulier :

  • les ventes de terminaux, d’accessoires, d’assurances ou autres ;
  • les revenus d’itinérance ;
  • les prestations de services autres que télécoms (construction de sites ou installation de lignes FTTH) ;
  • le cofinancement publicitaire.

Chiffre d’affaires Services (Bouygues Telecom) :Il comprend :

  • le chiffre d’affaires facturé au client qui intègre :

Dans le Mobile :

  • pour les clients Grand Public : le chiffre d’affaires des appels sortants (voix, SMS et données), des frais de mise en service, des services à valeur ajoutée ;
  • pour les clients Entreprises : le chiffre d’affaires des appels sortants (voix, SMS et données), des frais de mise en service, des services à valeur ajoutée, ainsi que le chiffre d’affaires des services rendus aux entreprises ;
  • le chiffre d’affaires du Machine-To-Machine (MtoM) ;
  • le chiffre d’affaires de l’itinérance (roaming Visiteurs) ;
  • le chiffre d’affaires réalisé avec les opérateurs de réseaux mobiles virtuels (MVNO) ;

Dans le Fixe :

  • pour les clients Grand Public, le chiffre d’affaires des appels sortants, des services fixes haut débit, des services de télévision (notamment Video On Demand et Replay TV) et le chiffre d’affaires relatif aux frais de mise en service et à la location d’équipements ;
  • pour les clients Entreprises, le chiffre d’affaires des appels sortants, des services fixes haut débit, des services de télévision (notamment Video On Demand et Replay TV) et le chiffre d’affaires relatif aux frais de mise en service et à la location d’équipements, ainsi que le chiffre d’affaires des services rendus aux entreprises ;
  • le chiffre d’affaires de vente en gros réalisé avec d’autres opérateurs de réseaux fixes ;
  • le revenu des appels entrants Voix et SMS ;
  • l’étalement de la subvention sur la durée de vie prévisionnelle du client, conséquence d’IFRS 15 ;
  • l’activation, puis l’étalement sur la durée de vie prévisionnelle du client des chiffres d’affaires liés aux mises en services.

EBITDA après Loyer : correspond au résultat opérationnel courant, après prise en compte des charges d’intérêts sur obligations locatives, corrigé des dotations nettes aux amortissements et dépréciations des immobilisations corporelles et incorporelles, aux provisions et autres dépréciations ainsi que des effets liés aux pertes de contrôle. Ces derniers concernent l’impact lié aux réévaluations des lots conservés.

Évolution du chiffre d’affaires à périmètre et change constants :

  • à change constant : évolution après conversion du chiffre d’affaires en devises de la période en cours aux taux de change de la période de comparaison ;
  • à périmètre constant : évolution du chiffre d’affaires des périodes à comparer, recalculé de la façon suivante : 
    • en cas d’acquisition, est déduit de la période en cours le chiffre d’affaires de la société acquise qui n’a pas de correspondance dans la période de comparaison ;
    • en cas de cession, est déduit de la période de comparaison le chiffre d’affaires de la société cédée qui n’a pas de correspondance dans la période en cours.

Excédent / Endettement financier net : il s’agit de la somme de la trésorerie et équivalents de trésorerie, soldes créditeurs de banque, dettes financières non courantes et courantes et juste valeur des instruments financiers. L’Excédent / Endettement financier n’inclut pas les obligations locatives non courantes et courantes. Selon que ce solde est positif ou négatif, il s’agit respectivement d’un excédent financier net ou d’un endettement financier net. Les principaux éléments de variation de l’endettement financier net sont présentés en note 7 de l’annexe aux comptes consolidés au 31 mars 2024 disponible sur le site internet du groupe Bouygues.

FTTH (Fiber to the Home - Fibre jusqu’à l’abonné) : correspond au déploiement de la fibre optique depuis le nœud de raccordement optique (lieu d’implantation des équipements de transmission de l’opérateur) jusque dans les logements ou locaux à usage professionnel (définition de l’Arcep).

Liquidité : somme de la trésorerie disponible, de la juste valeur des instruments financiers de couverture et des lignes de crédit moyen et long terme confirmées et non utilisées.

Marge d’EBITDA après Loyer (Bouygues Telecom) : EBITDA après Loyer sur chiffre d’affaires Services.

MtoM : les communications Machine-To-Machine ou MtoM consistent en la mise en relation de machines ou d’objets intelligents, ou entre un objet intelligent et une personne, avec un système d’information via des réseaux de communications mobiles, généralement sans intervention humaine.

Prises FTTH sécurisées : prises pour lesquelles l’horizontal est déployé ou en cours de déploiement ou commandé et ce, jusqu’au point de mutualisation.

Prises FTTH commercialisées : prises pour lesquelles l’horizontal et la verticale sont déployés et connectés via le point de mutualisation.

Prise de commandes (Bouygues Construction, Colas, Equans) : une affaire est enregistrée dans la prise de commandes dès lors que le contrat est signé et entré en vigueur (obtention de l'ordre de service et levée de l'ensemble des conditions suspensives) et que le financement est mis en place. Le montant enregistré correspond au chiffre d’affaires à réaliser sur cette affaire.

Réservations en valeur (Bouygues Immobilier) : montant exprimé en euro de la valeur des biens immobiliers réservés sur une période donnée.

  • logements : somme des valeurs des contrats de réservation, unité et bloc, signés par les clients et validés en interne, nettes des désistements enregistrés ;
  • immeubles de bureaux : ils sont enregistrés dans les réservations à la vente notaire ;
  • pour les opérations immobilières réalisées en co-promotion :
    • si Bouygues Immobilier détient le contrôle exclusif de la société de co-promotion (intégration globale), alors 100 % des montants sont intégrés dans les réservations ;
    • s’il y a contrôle conjoint (société mise en équivalence), alors l’activité commerciale est enregistrée à hauteur de la quote-part détenue dans la société de co-promotion.

Résultat opérationnel courant des activités (ROCA) : il correspond au résultat opérationnel courant avant prise en compte des amortissements et dépréciations des actifs incorporels reconnus lors des acquisitions (PPA).

Trésorerie disponible : somme de la trésorerie et équivalents de trésorerie et juste valeur positive des instruments de couverture

Wholesale : marché de la « vente en gros » aux opérateurs de communications électroniques.

1 Voir communiqué de presse daté du 8 avril 2024 annonçant le lancement d’un projet de plan de sauvegarde de l’emploi2 Dont charges non courantes de 5 M€ chez Bouygues Immobilier, de 22 M€ chez Equans, de 3 M€ chez TF1, de 9 M€ chez Bouygues Telecom et de 3 M€ chez Bouygues SA3 Endettement net / capitaux propres4 Cash flow libre avant coût de la dette nette, charges d'intérêt sur les obligations de location et impôts décaissés5 Montant total du contrat environ 490 millions d’euros6 Voir communiqué de presse daté du 8 avril 20247 Hors quote-part des co-promotions8 Femmes de moins de 50 ans Responsables Des Achats9 Donnée Médiamétrie - Nombre de visiteurs uniques qui ont visionné au moins une fois dans le mois un contenu du groupe TF1 via les plateformes numériques – Hors Live dont Premium10 Endettement net / capitaux propres

 

Pièce jointe

  • CP_résultats_financiers_T1_2024_Bouygues
Bouygues (TG:BYG)
Historical Stock Chart
Von Jun 2024 bis Jul 2024 Click Here for more Bouygues Charts.
Bouygues (TG:BYG)
Historical Stock Chart
Von Jul 2023 bis Jul 2024 Click Here for more Bouygues Charts.