TORONTO, le 17 mai 2022 /CNW/ - Aon plc (NYSE : AON), une des plus importantes entreprises mondiales de services professionnels de premier plan, a publié son rapport trimestriel, le Global Market Insights, qui fournit des observations sur les tendances des marchés du risque et de l'assurance dans le monde, grâce à des données et des analyses de pointe. Le rapport met également en lumière les enjeux économiques, politiques et sociaux plus larges qui jouent un rôle important dans le paysage des risques.  

Le rapport d'Aon pour le premier trimestre de 2022 examine le secteur des sciences de la vie et traite des risques, des assurances et des tendances du marché qui touchent le secteur ainsi que l'ensemble du marché. Le rapport présente également une observation plus approfondie des tendances du secteur des sciences de la vie, des conditions du marché mondial et des principaux problèmes ayant un impact sur le paysage des demandes d'indemnisation.

  • Les nombreux effets liés aux événements géopolitiques en cours en Europe de l'Est sont considérables et devraient se poursuivre, ce qui témoigne de l'interconnectivité des risques émergents et établis. Au premier trimestre, il y a eu une augmentation de la volatilité à mesure que la hausse des prix des produits de base alimentait les pressions inflationnistes, que la baisse de la demande freinait le commerce mondial et que les chaînes d'approvisionnement mondiales subissaient de nouvelles perturbations. 
  • La modération du marché amorcée à la fin de 2021 s'est poursuivie au premier trimestre et a mené à des conditions légèrement favorables pour les clients, notamment pour les types de produits et de risques ciblés pour la croissance des assurances. 
  • Le cyber paysage est resté volatile au cours du premier trimestre.
    • Les cyberpertes complexes ont continué à se développer à mesure que de nouveaux cas graves sont venus s'ajouter aux pertes globales dues à d'autres cas graves ces dernières années. Par ailleurs, la fréquence des demandes d'indemnisation est restée relativement constante d'une année sur l'autre.
    • Les périodes d'attente pour la couverture liée aux pertes d'exploitation (par exemple, la défaillance des systèmes et les pertes d'exploitation connexes) ont augmenté. Des dispositions de coassurance contre les rançongiciels, des sous-limites pour les rançongiciels et des sous-limites pour les pertes d'exploitation, les pertes d'exploitation pour défaillance de systèmes et les pertes d'exploitation connexes ont été introduites dans certains segments de clients et de secteurs d'activité ou lorsque les contrôles des risques étaient jugés insuffisants par les assureurs. De nombreux assureurs ont examiné de près la couverture offerte pour les infrastructures essentielles et les événements systémiques et corrélés, et ont restreint la couverture sur une base générale ou spécifique à l'événement.
    • Les assureurs ont activement géré le déploiement de la totalité de leur capacité globale. Le processus de souscription a continué à gagner en rigueur.

« Le marché canadien de l'assurance va continuer à s'améliorer lentement, sauf pour le domaine des cyberrisques, celui des risques exposés aux obligations-catastrophes, ainsi que les comptes à perte, qui restent difficiles à gérer  », a déclaré Russell Quilley, chef du courtage au Canada chez Aon.

Les faits saillants du premier trimestre de 2022 au Canada sont notamment les suivants :

  • Risques divers/responsabilité civile : Les tarifs et la capacité se sont généralement stabilisés, à l'exception des risques dans des catégories sectorielles difficiles, qui sont exposées à des risques considérables aux États-Unis ou qui comportent une activité importante liée aux demandes d'indemnité. L'assurance responsabilité civile complémentaire et l'assurance excédentaire ont commencé à faire l'objet d'une concurrence accrue, tandis que les assurances de première ligne ont fait l'objet d'une approche plus sélective de la part des assureurs.
  • Cyberrisque : La prolifération des demandes d'indemnisation liées aux rançongiciels, combinée à l'absence générale de contrôles suffisants, a entraîné un changement important des attitudes en matière de souscription, une réduction de la capacité, une contraction de l'appétit et des augmentations généralisées des tarifs.  
  • Biens : Les conditions du marché se sont améliorées au premier trimestre. Les assureurs recherchaient des occasions d'affaires, mais ils ont continué à faire preuve d'une certaine prudence dans leurs souscriptions et leurs investissements. Les pressions inflationnistes sur les valeurs ont dominé l'avant-scène et, bien qu'elles aient été plus modérées, les hausses de tarifs se sont poursuivies pour la majorité des assurés.
  • Directeurs et administrateurs : Le marché de l'assurance responsabilité des directeurs et administrateurs a amorcé une transition à mesure que la capacité augmentait au Canada. Même si les assureurs ont continué d'apporter des correctifs à leurs portefeuilles, ils ont cherché des moyens de délaisser progressivement leur approche restrictive en matière de souscription pour se concentrer sur une croissance rentable prudente, en offrant une capacité ventilée en dehors des segments à risque élevé.  

Le rapport d'Aon sur les perspectives du marché mondial comprend une analyse de la dynamique du marché à l'échelle des produits et des régions, ainsi que des renseignements exploitables sur la façon dont les organisations peuvent utiliser l'information pour prendre de meilleures décisions. Pour lire le Global Market Insights, le rapport d'Aon sur les perspectives du marché mondial du premier trimestre de 2022, veuillez cliquer ici.

À propos d'Aon

Aon plc (NYSE : AON) existe pour façonner les décisions pour le mieux afin de protéger et d'enrichir la vie des gens dans le monde entier. Nos employés fournissent à nos clients de plus de 120 pays des conseils et des solutions qui leur donnent la clarté et la confiance nécessaires pour prendre de meilleures décisions afin de protéger et de développer leurs activités.

Contact média
Alexandre Daudelin
+1 514 967-9330

Aon plc (NYSE: AON) exists to shape decisions for the better--to protect and enrich the lives of people around the world. Our colleagues provide our clients in over 120 countries with advice and solutions that give them the clarity and confidence to make better decisions to protect and grow their business.

Logo - https://mma.prnewswire.com/media/1632623/Aon_Logo.jpg

 

SOURCE Aon plc

Copyright 2022 Canada NewsWire

Aon (NYSE:AON)
Historical Stock Chart
Von Mai 2022 bis Jun 2022 Click Here for more Aon Charts.
Aon (NYSE:AON)
Historical Stock Chart
Von Jun 2021 bis Jun 2022 Click Here for more Aon Charts.